Yvré-le-Pôlin : ils lui font subir un calvaire

0 17.11.2011 21:35

Dans la nuit de lundi à mardi, une soirée arrosée a dégénéré en sévices infligés par deux hommes à un autre. Les gendarmes ont retrouvé la victime dans une voiture, nue, souffrant de multiples fractures.Lundi soir, trois hommes se retrouvent au domicile de l’un d’eux, à Yvré-le-Pôlin, commune où ils habitent tous. Durant la soirée, ils consomment de l’alcool. L’ambiance dégénère et, selon les premiers éléments de l’enquête, deux hommes, dont l’occupant des lieux, commencent à s’en prendre au troisième. La victime reçoit d’abord un coup de couteau au niveau d’un bras, puis des coups de pied et de poing. D’après les auditions de chacun, il semble ensuite que les agresseurs déshabillent leur souffre-douleur, avant de le traîner jusqu’à une véranda pour le pendre par les pieds, en vain. Ils décident alors de prendre la voiture direction un bois tout proche. Là, ils jettent la victime dans un trou, lancent du bois dessus, avec l’intention de le brûler. Par chance, n’ayant pas d’essence, ils abandonnent leur projet. A la place, l’un des individus le sodomise avec du bois de cagette, le blessant sérieusement. C’est sur le chemin du retour que les gendarmes, alertés d’agissements suspects, procèdent à leur interpellation.La victime, un homme âgé de 53 ans, sans emploi, souffrant d’un traumatisme crânien, de plusieurs fractures et d’autres lésions, a été hospitalisée au Mans. Son état nécessite 45 jours d’ITT et il devra subir une triple opération.Les deux mis en cause, sans emploi également, ont été déférés hier au parquet du Mans à l’issue de leur garde à vue. Le procureur a demandé l’ouverture d’une information judiciaire des chefs de tentative de meurtre accompagnée d’actes de tortures et de barbarie, ainsi que, pour l’un, de viol en état d’ivresse. Ils devaient tous deux être placés en détention provisoire dans la soirée.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.