Yaël Goosz, un Sarthois mordu de radio en dédicace au Mans

0 17.11.2011 16:34

A 31 ans, Yaël Goosz a déjà une riche carrière de journaliste derrière lui : France Info, puis 5 années à Europe 1, il a rejoint RTL en début de cette année où il occupe un poste de grand reporter au service politique. « C’est quelqu’un de formidable » raconte Yves Tribaleau, qui fut son enseignant au collège de Pontvallain, et à l’origine de Radio Prévert au collège. « Lorsqu’il avait 7 ans, il avait déjà bricolé une radio chez lui avec deux talkie-walkies. Il l’avait baptisé Radio FJ, Radio Fréquence Jeunes. Il faisait ses programmes et jouait à la fois le rôle de l’animateur et de l’auditeur. Lorsque Radio Prévert a été créé, Yaël n’avait qu’une hâte, c’était d’arriver le plus vite au collège pour y participer. C’est un vrai mordu de radio. A l’époque, j’étais vraiment surpris par cette passion qu’il avait, cheville au corps ».L’ancien prof est intarissable sur les années collège du jeune Sarthois devenu grand reporter. « Il toujours été passionné par l’information. Je suis très fier de lui » raconte Yves Tribaleau qui reste toujours en contact avec Yaël Goosz. Ce dernier est secrétaire de l’association Radio Sans Frontières, dont Yves Tribaleau est l’un des co-fondateurs.A lire : son interview dans «Le Maine Libre» de ce vendredi« Les étés meurtriers », les politiques ne prennent jamais de vacances. Plon, 20, Jérôme Chapuis et Yaël Goosz. Rencontre-dédicace aujourd’hui à la librairie Doucet à 17 heure. Yaël Goosz sera en direct ce soir dans l’émission Tous Azimuts, sur LMtv à 19 heures.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.