Vœux : les mails et les vidéos mangent les cartes

0 21.11.2011 10:52

De plus en plus rares, les cartes de vœux ! La grande majorité des entreprises et des associations vous souhaitent désormais la bonne année via le net. Premier tour d’horizon, non exhaustif, en ces premiers jours de 2011.Toujours à la page les cartes de vœux ? Pas vraiment. Même si les politiques, soucieux de ne pas trop bousculer les habitudes de leurs électeurs, persistent et signent sur le papier, beaucoup de professionnels et de particuliers préfèrent désormais choisir le support du net pour adresser leurs vœux à leur famille, aux amis ou aux clients.Avec plus ou moins de bonheur.Même les clubs s’y mettent. Avant Noël, le MSB envoyait un beau cadeau à ses supporters et partenaires, avec une vidéo montrant tous les joueurs réaliser des dunks fabuleux. Le président, l’entraîneur, et sa troupe souhaitaient ainsi, dans toutes les langues, une superbe année 2011 à leurs fans.Dimanche, contre Orléans, les étrennes promises se sont transformées en gamelle. Comme si les paniers rentraient plus facilement sur le net qu’à Antarès.Le Mans FC utilise aussi la vidéo sur son site officiel Océanet, pour souhaiter une bonne année à tous ses amis.Sur le thème « Après 25 ans d’histoire, Le Mans passe à un autre stade en 2011 », le président Legarda et toute son équipe donnent rendez-vous à leurs supporters pour inaugurer le MMArena le 29 janvier.Espérons, pour les footballeurs, que l’année commencera mieux que celle des basketteurs.Sur le site « lemainelibre.fr », c’est un fidèle abonné, personnage animé, qui dès 7 h 30 du matin, va chercher son journal déjà livré par le porteur. La Une du « Maine-Libre », en gros titre, offre à tous ses lecteurs une « bonne et heureuse année 2011 ». Sobre mais efficace.Et les politiques…La classe politique, bien qu’utilisant ses « blogs » pour communiquer, préfère assurer ses arrières avec la vieille carte de vœux. L’électorat est certes fidèle, mais il vieillit.Pas question d’abandonner les bonnes recettes. Surtout à quelques semaines d’un rendez-vous électoral qui s’annonce capital pour l’avenir du département.Ainsi Christophe Counil, candidat à sa propre succession dans le canton Le Mans sud-est, a choisi trois réalisations majeures pour illustrer le dynamisme de son canton.La médiathèque sud, notamment réputée pour ses excès de chaleurs, n’a pas refroidi l’enthousiasme du candidat socialiste.La réalisation révolutionnaire occupe la majeure partie de la carte de visite. Géraud Guibert, qui lui n’est pas candidat, invitait gratuitement ses amis à participer dimanche dernier à une galette républicaine, au cours de laquelle il dédicaçait, moyennant cette fois quelques sous, son dernier livre « Tous écolos… et alors ».Fabienne Labrette-Ménager a choisi un arbre enneigé plus classique pour adresser ses vœux… sans risque, son canton (Fresnay-sur-Sarthe) n’étant pas renouvelable cette année.Tout comme celui de Dominique Le Mener (Montmirail), renouvelable en 2014. Alors, le conseiller général de ce canton nordiste utilise la carte du Conseil général « pour construire l’avenir ». C’est efficace et c’est gratuit.Jean-Benoît GAYETNotre sélection de sites :Joliecarte.comDromadaire.comCartepostalevirtuelle.comMessagis.com

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.