Virgil Garreau en finale à Paris ce soir pour un duo avec Myriam Abel

0 17.11.2011 18:11

Il s’était fait remarquer au Mans en 2007 sur la scène du palais des congrès aux côtés d’Hélène Segara qu’il accompagnait dans un remarquable « Vivo Per Lei ». Aujourd’hui, Virgil Garreau, jeune Sabolien de 23 ans, revient sur le devant de la scène. Cette fois, il a remporté un casting régional organisé à Nantes par « France Bleu Loire Océan » et sera ce soir à Paris pour la finale. À la clé de ce casting : l’enregistrement d’un duo avec la chanteuse Myriam Abel.Un enregistrement et une tournée à la cléParce qu’une émission, « La Nouvelle Star », lui avait donné sa chance, Myriam Abel, veut à son tour donner sa chance à un jeune talent. Avec « France Bleu », elle a donc organisé ce casting national. Le jury dont elle fait partie est passé dans plusieurs villes de France pour sélectionner un candidat. À Nantes, le 24 février dernier, c’est Virgil Garreau qui a gagné ce casting en chantant d’abord un extrait de « Assasymphonie » de l’opéra rock « Mozart », puis la chanson de Daniel Balavoine « SOS d’un terrien en détresse » de la comédie musicale Starmania.La finale à la Maison de Radio France le 24 marsVirgil Garreau participera ce soir, jeudi 24 mars, à la finale nationale qui se déroulera à la Maison de Radio France à Paris. Ils seront neuf finalistes en lice. « Si je gagne ce casting, ce sera une très belle opportunité pour moi », poursuit le jeune homme qui rêve de pouvoir vivre un jour de sa passion, la chanson. Le gagnant enregistrera un duo avec Myriam Abel et participera à sa tournée.En attendant le jour J, Virigil Garreau continue de travailler sa technique vocale. « Être chanteur, c’est comme être sportif, il faut toujours s’entraîner », souligne Virgil, qui « s’entraîne » donc 2 heures par jour en moyenne.Plutôt tourné vers la pop'Chanter, c’est ce qu’a toujours voulu faire Virgil Garreau. « À 3 ans, quand je jouais aux Playmobil, il y avait déjà des chanteurs et un présentateur », raconte Virgil. Très tôt, le jeune garçon a chanté à la maîtrise de la cathédrale du Mans, dirigée par Philippe Lenoble. « Puis, j’ai fait du solfège pendant sept ans au Conservatoire du Mans, et du chant, avec Yvan Lorillier », explique celui qui se dit aujourd’hui « plus attiré par la pop ». Le jeune Sabolien qui a étudié aussi le chant avec Jean-Marie Gougeon, compose et écrit ses propres chansons avec la complicité de ce professionnel. Mais en attendant que les portes de cet univers s’ouvrent en grand, Virgil Garreau trace sa route. Il a obtenu l’an dernier son diplôme de régisseur du son. Et continue ses soirées privées.Florence LOYEZLa finale du casting sera à suivre, ce soir, dès 20 heures, sur France Bleu Maine.En attendant, (ré) écoutez son passage le 19 mars dans l’émission « Talents du Maine ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.