[Vidéo] Tourisme et handicap : à Sablé on parle la langue des signes

0 21.11.2011 09:31

Belle distinction pour l’office de tourisme de Sablé que ce prix régional mettant en valeur son engagement en faveur des personnes handicapées, et plus particulièrement malentendantes. Ce prix salue l’investissement de Nathalie Chantoiseau, qui apprend la langue des signes. Mais il symbolise aussi l’action de toute l’équipe de l’office du tourisme dirigé par Elisabeth Mallot, en faveur de la qualité. « Ici, nous ne dissocions pas qualité et handicap, nous sommes vraiment dans cette démarche de qualité, et le fait que Nathalie pratique la langue des signes est une plus-value pour l’accueil du public malentendant, c’est un « plus » qui améliore notre professionnalisation, de façon générale », fait remarquer Elisabeth Mallot.« Si, en plus, je peux parler avec les mains… »C’est la vidéo montrant Nathalie en train de présenter Sablé dans la langue des signes qui a, en plus d’un dossier bien ficelé, convaincu le jury. Une vidéo réalisée avec l’aide de Marc Michaud, responsable du cybercentre, et que l’on peut voir sur Facebook. Quand on demande à Nathalie Chantoiseau pourquoi elle a voulu se former à la langue des signes, les réponses ne manquent pas d’humour : « Je suis de nature très pipelette, alors si en plus je peux parler avec les mains, c’est encore mieux… ». Plus sérieusement, c’est après une journée de sensibilisation aux différentes formes de handicap (mental, moteur, visuel et auditif) que Nathalie Chantoiseau a démontré un réel intérêt pour la langue des signes. Nathalie a participé à une formation, et a d’ailleurs obtenu le titre d’évaluatrice « tourisme et handicap ».« La langue des signes me sert de plus en plus »Après une première approche de la langue des signes l’été dernier, Nathalie Chantoiseau a souhaité entamer une formation plus longue. Elle suit des cours de façon régulière au Mans. « Je n’ai pas encore beaucoup de vocabulaire, mais je me débrouille », confie la jeune femme, qui reçoit de plus en plus de touristes parlant la langue des signes. « C’est vrai que la langue des signes me sert souvent, on accueille de plus en plus de personnes atteintes de ce handicap, ces personnes savent qu’elles peuvent venir chercher l’information à Sablé », explique Nathalie Chantoiseau. Il faut savoir aussi qu’à Sablé, le bar « Les Arts scénik » organise chaque mois une soirée dédiée aux personnes malentendantes. Président de l’office du tourisme de Sablé, Jean-Claude Ragaru s’est réjoui de cette distinction régionale remise à l’équipe sabolienne, lors de l’assemblée régionale des offices de tourisme, la semaine dernière dans le Maine-et-Loire.Florence LOYEZ

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.