[Vidéo] THoM, un talent à découvrir

0 21.11.2011 09:33

A 33 ans, il a déjà pas mal trimbalé sa guitare au fil de ses projets, de Squönck, son premier groupe, à la fanfare festive L’aile ou la cuisse, en passant par l’accompagnement d’artistes comme Lola Baï ou même un spectacle pour enfants. Désormais, c’est en solo que l’on retrouve THoM. Croyez-nous, vous ne serez pas déçus par cette rencontre musicale. De Thomas…« J’ai commencé la musique avec la guitare en amateur à 14 ans, avec la volonté de faire du rock. J’ai fait pas mal de concerts avec mon groupe de l’époque, Squönck, et l’association TDM. J’avais vraiment envie de faire de la musique. De fil en aiguille, je suis passé pro à 22 ans. Ces trois dernières années, je jouais dans une fanfare festive « L’aile ou la cuisse ». C’était un projet structurant, qui m’a pas mal formé à la rue et au contact avec le public. »… à THoM« THoM était latent depuis longtemps. Je suis passé par différentes esthétiques et j’avais travaillé dans des formations à plusieurs, accompagné des musiciens… C’était le moment pour moi de me lancer dans mon projet solo, de me recentrer sur mes propres compositions. J’écris sur les trucs qui me font marrer, sur la vie quotidienne… Je me suis donc lancé sur scène au mois de novembre dernier, à l’Union Jack et au Palais. »Vos influences« J’aime beaucoup les groupes de rock anglo-saxons des années 60-70, Led Zeppelin, les Stones, les Doors… Côté chanson française, j’apprécie énormément Brassens, Renaud, Ferré… Désormais, j’écoute surtout tout ce qui me donne une émotion particulière, ce qui peut être très large, en allant de la musique classique au jazz. »Et en 2011 ?« Je suis en train d’enregistrer un maxi de quatre titres. Pour ça, je me suis entouré de deux amis musiciens, Vinnie Lechevallier (batteur des Pony Pony Run Run) et le bassiste Jamjam Legendre. C’est avant tout dans un but promotionnel pour pouvoir démarcher et accrocher des premières parties. Côté scène, je serai le 20 mars dans la caravane Talents du Maine, sur le marché des Jacobins, pour trois concerts de 20 minutes à 9, 10 et 11 heures. »Mathilde BELAUD

THoM nous interprète «Le blues du fanfaron» (en public!) au Café Berlin.Les groupes sarthois sont sur lemainelibre.fr

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.