[Vidéo] Révolte salvatrice pour LeMans FC après la pause

0 18.11.2011 09:44

On craignait fortement pour la jeune formation mancelle avant ce déplacement Ô combien périlleux à Deschaseaux, trois jours seulement après le revers messin (0-1). Déjà au pied du mur à l’aube de cette 8e journée (19e)… On donnait encore moins cher de sa peau à la mi-temps, au terme d’un premier acte au cours duquel l’arrière-garde sarthoise fut mise au supplice par les supersoniques attaquants havrais Mendes et Novillo. Gibaud et Bamba avaient d’abord toutes les peines du monde à s’opposer aux percées des ailiers normands. Mais le HAC se montrait tout aussi incisif sur phase arrêtée. Un coup franc victorieux de Bonnet mais refusé pour un hors jeu de François, servait de première alerte.Puis l’axe central Doumbia-Adenon se mit progressivement à fissurer sous le pressing incessant havrais, dans une rencontre débridée et rythmée. Novillo en profitait pour faire sauter le verrou à la 39e. Le jeune attaquant prêté par Lyon au dernier jour du mercato crucifiait Makaridze d’un tir rasant.L’éclair de Ouali (47e)Le bateau manceau, arrivé déjà fortement chancelant en terre havraise, prenait l’eau de toute part, prêt à sombrer un peu plus, sans ressorts apparents. Le macabre scénario semblait écrit d’avance. Mais c’était sans compter sur un vrai sursaut d’orgueil des Sarthois au retour sur la pelouse.Thomas et les siens repartaient au front, le couteau entre les dents, et ne tardaient pas à frapper l’ennemi en plein cœur. Ouali, qu’on avait vu encore bien timoré et étonnement reculé en première période, prenait les choses en main, comme un grand. Le Franco-Algérien transforma une situation anodine en tir primé, en un coup de rein. Sa frappe violente au coin de la surface laissa le portier normand sans réaction… et le public havrais sans voix. Une vraie douche froide pour les Ciel et Marine et une vraie résurrection pour les Manceaux métamorphosés par cette égalisation.LeMans FC bon dernier malgré toutLe match n’en perdait pas son intensité et son intérêt, les deux formations optant pour l’offensive jusqu’au bout plutôt que de se contenter d’un partage des points surtout avantageux pour les Manceaux. A vous réconcilier avec cette bien triste Ligue 2 !Et à l’arrivée, un bon match nul rassurant pour un Mans FC qui a montré qui lui restait encore du caractère malgré son effectif juvénile. Insuffisant toutefois pour arranger ses affaires au plan comptable, le succès d’Amiens devant Laval (1-0) condamnant le club sarthois à reculer au dernier rang au classement.Alexis BABIN, envoyé spécial au HavreLe résumé de la rencontre en vidéo :

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.