[Vidéo] Le couple transféré à La Flèche

0 21.11.2011 10:01

Le couple soupçonné d’avoir séquestré deux fillettes originaires de La Flèche, est arrivé vendredi soir dans les locaux de la gendarmerie de La Flèche. Il avait été interpellé vendredi matin. L’homme et la femme ont été arrêtés sur le parking d’un supermarché à Magny-en-Vexin, dans le Val d’Oise. L’information a été confirmée par le procureur de la République Joëlle Rieutort au cours d’une conférence de presse vendredi midi à la cité judiciaire du Mans.Elle a notamment indiqué que « l’interpellation a eu lieu vers 10 h 20 sans difficulté majeure. Le couple a été placé en garde à vue en région parisienne ». Il était sur le parking d’un supermarché avec son enfant, âgé de 18 mois. Le GIGN qui avait été mis en alerte n’a pas eu à intervenir. Le procureur a également rappelé « le travail de fourmi très important » mené par la gendarmerie qui a permis d’avancer très rapidement ».Le couple pourrait être poursuivi pour « enlèvement et séquestration » mais comme les fillettes « ont été restituées rapidement, cela reste une qualification délictuelle » (relevant du tribunal correctionnel et non des assises, ndlr), a ajouté Mme Rieutort.Depuis l’enlèvement, dans la nuit du 17 au 18 septembre, les deux jeunes personnes étaient introuvables. Mais l’étau s’était resserré depuis trois jours après la localisation de la maison à Thorée-les-Pins, où les deux petites filles avaient été séquestrées. Elles sont depuis placées dans une famille d’accueil. « Le juge des enfants est saisi, c’est lui qui décidera » a ajouté le procureur.Le samedi 17 septembre, vers 21 heures, Charlyne et Julie étaient parties se promener avec un couple de 25 à 30 ans, accompagné d’une petite fille. Ne les voyant pas rentrer, la mère des deux fillettes avait donné l’alerte le dimanche à 1 heure. Elles avaient été retrouvées le dimanche soir.Lire : le compagnon décrit comme agressif et violentLire : fillettes enlevées à La Flèche : les mailles du filet se resserrentLire : les gendarmes sur la piste du lieu de la séquestrationLire : séquestrées dans un rayon de 10 kmLire : le parquet confirme l’absence de traces de violenceLire : les moments clés de l’affaireMise à jour à 14 h 26, avec ajout de la qualification des faitsMise à jour à 12 h 59, avec ajout de détails sur l’interpellationMise à jour à 11 h 20, avec ajout du lieu d’interpellation

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.