[Vidéo] La Sarthoise fait le buzz sur le net

0 21.11.2011 09:25

Les trois doux dingues du groupe Swindle ont fondé le mouvement Sarthe Libre et ont réarrangé «un chant de 1922», « La Sarthoise » comme hymne patriotique du département. Trop sérieux, s’abstenir !«De Mamers à Conlie, les fourches se lèvent/Car dans nos corps coule la même sève/Boudiou la liberté ? Il est grand temps/De marcher vers Le Mans en s’exclamant/Sarthe libre, Sarthe libre/Aux armes villageois/Nous sommes les Sarthois »« La Sarthoise », ce « chant de guerre daté de 1922 », qui tape allégrement sur nos voisins ornais, mayennais et tourangeaux, fait actuellement ce qu’on appelle un gros buzz sur les réseaux sociaux. Posté le 19 janvier sur Internet, le clip a déjà été visionné plus de 21 000 fois et ce n’est que le début.Derrière ce phénomène, se cachent trois hurluberlus : Lord Washwater qui sévit à la guitare et au chant, John A Stick le batteur et Boobsy Collins, le bassiste.Ces trois membres du groupe punk rock Swindle se définissent comme « les porte-paroles de l’organisation indépendantiste Sarthe libre. On en a marre d’être sous l’égide du gouvernement français. Nous voulons une république sarthoise, libre, indépendante, festive et sexy. Nous fédérons tous les mouvements du département, comme le Front de libération cérottois ». Leurs revendications : une libre circulation des denrées éthyliques, la mise en avant des produits du terroir, l’organisation de concerts…Mais alors, est-ce du lard ou du cochon (dont on fait les rillettes) ? « On ne s’attendait pas à un tel buzz », confient les membres de Swindle qui se défendent de toute opération politique ou extrémiste. « Au départ, c’était un gros délire pour notre album. Du coup, nous y sommes allés à fond. »De là, une page « Sarthe libre » a été créée sur Facebook, ainsi qu’un site Internet sur lequel les sympathisants du mouvement peuvent laisser des messages. Et ça fonctionne : la vidéo du clip a été vue 21 000 fois, partagée plus de 3 500 fois sur Facebook et la page du réseau social compte déjà quelque 323 internautes. Pas mal dans un département dont on a coutume de dire que les habitants n’ont pas de fierté à être Sarthois.Au fait, en anglais, « swindle », ça veut dire escroquerie…Mathilde BELAUDSwindle sera en concert le jeudi 5 mai, à l'Oasis, en première partie des Fatal Picards

Swindle interprète « La Sarthoise » en exclusivité mondiale pour lemainelibre.fr[Attention, le contenu de cette vidéo est susceptible de choquer les Mayennais, les Ornais et les Tourrangeaux. A consommer sans modération]

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.