[Vidéo] Bastien (Secret Story) : « Heureux de parrainer le Téléthon sarthois »

0 21.11.2011 09:40

« Le Maine Libre » : Pourquoi avoir participé à Secret story ?Bastien : C’est la seule émission de téléréalité qui m’attirait puisque je pouvais y faire quelque chose. En effet, je suis mentaliste et je pouvais donc deviner le secret des autres. J’ai passé le casting et j’ai été retenu. Je pensais rester seulement deux semaines. D’ailleurs, je n’avais pris une valise que pour 15 jours, ce qui a posé des soucis (rires). Mais finalement, je suis allé jusqu’en finale.Justement, vous avez fini 3e en finale. Pas trop déçu ?Non, pas du tout ! Je suis allé au bout de ma démarche. C’est une réussite personnelle et un accomplissement. Et cette expérience va me permettre de me donner un coup de pouce à mes projets grâce à la médiatisation.Vous avez des liens privilégiés avec la SartheMes parents ont pas mal déménagé à cause du travail de mon père. C’est comme ça que nous nous sommes installé à Sablé-sur-Sarthe. J’y ai passé toutes mes années de primaire. J’en garde de super-souvenirs. C’était vraiment une bonne période et j’ai aimé vivre ici.Parrainer le Téléthon sarthois, c’est important pour vous ?Quand l’équipe du Téléthon m’a contacté pour me demander de parrainer cette édition, j’ai accepté tout de suite C’est une grande fierté pour moi et j’étais très honoré. Je suis content de mettre mon image médiatique au service de cette grande cause. J’ai toujours regardé le Téléthon à la télé, je ne pensais pas qu’en 2010, je serais un des parrains !Quel message souhaitez-vous passer aux Sarthois ?De participer et donner au Téléthon ce week-end bien sûr. Mais surtout, de continuer tout au long de l’année à soutenir cette association pour contribuer à la recherche. Il reste encore tellement à faire pour aider les malades et trouver des thérapies.Quels sont vos projets personnels ?J’en ai plein ! Je suis en train de monter un site internet pour expliquer ce qu’est le mentalisme. Je crée également une école de développement personnel à Bordeaux. Si ça fonctionne, ce que nous espérons, nous en monterons une autre à Lyon, puis à Paris.Mathilde BELAUD

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.