[Vidéo] Appel au peuple pour soutenir la candidature du Mans à l’Unesco

0 18.11.2011 09:44

Dans cette aventure, ce n’est pas seulement la ville qui est candidate. Nous souhaitons que les Manceaux le soient aussi, et qu’ils soutiennent le dossier. » Alors, explique Laurent Tavernier, directeur de la communication à la Ville du Mans, la foire, et la foule qu’elle draine, a été perçue comme une excellente occasion de lancer une sorte d’appel au peuple.« Dans un espace aménagé au sein de la salle Oasis, nous avons décidé de proposer au public de partir à la découverte de la Cité, à travers une balade virtuelle que nous avons voulue ludique », poursuit Laurent Tavernier. « Nous avons aussi un message à faire passer : ce n’est pas la cité d’hier qui est candidate, mais celle d’aujourd’hui, avec sa vie, ses fêtes, ses images, ses Chimères, ses arrière-cours, ses ruelles, ses habitants, ses touristes. Nous ne considérons pas la Cité Plantagenêt comme un musée. »Le plébiscite de grands acteursAlors, s’il n’est bien évidemment pas fait abstraction du passé et de l’histoire de la vieille ville, qui l’ont façonnée au fil des siècles, l’espace créé sur la foire se veut dynamique, moderne. « On y parle d’ailleurs de patrimoine avec des technologies de pointe », souligne Laurent Tavernier. Sur les écrans, géants pour certains, on y découvre les différentes époques du Vieux-Mans depuis les Romains. Mais aussi des images contemporaines. On insiste aussi sur les grands films qui y ont été tournés. On en repasse des extraits, on invite le public à découvrir petits mots, commentaires et textes de grands acteurs qui plébiscitent Le Mans qu’ils aiment. Pierre Arditi, ambassadeur de la Ville, est de ceux-là.Petit goût de ChimèresTout au long du parcours, on y découvre des photos de la Cité, des clichés rares. Parmi eux ceux de Doisneau. « On nous emmène dans des petites ruelles, des arrière-cours méconnues. Le visiteur peut se mettre dans la peau d’un promeneur très curieux, qui va découvrir des choses qui en règle générale échappent au grand public. Il découvre la cité dans toutes ses époques. » Passé et présent se mêlent. Grâce à une table tactile, on s’offre une visite virtuelle de la vieille ville. Plus loin, une maquette remarquable permet de s’immerger dans l’ambiance de la cité en 1760. Pour les enfants, un écran interactif, installé à même le sol, invite à replonger dans l’atmosphère des Chimères, puis, ici et là, des mannequins en costumes romains, médiévaux, ou de la période Ancien Régime, sont présentés.Bref, toute une ambiance à découvrir. Et un grand projet à soutenir !Nicolas FERNANDGalerie photos : Ils soutiennent la candidature du Mans au patrimoine mondial de l'Unesco

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.