Une édition du Circuit de la Sarthe dans la plus pure tradition

0 21.11.2011 09:52

Encore une édition et le Circuit de la Sarthe fêtera ses 60 ans. En attendant, l’épreuve ligérienne revient à un tracé plus traditionnel avec un passage dans les cinq départements.Malgré les vicissitudes économiques (gendarmerie, Natura 2000), Gérald Feuvrier et sa petite équipe sont parvenus une nouvelle fois à concocter un programme alléchant.« Le Maine Libre » : Le Circuit de la Sarthe part de Vendée et arrive en Sarthe. Vous revenez aux fondamentaux.Gérald Feuvrier : La parenthèse de l’an passé était imputable à une date peu favorable (lundi de Pâques) pour que les municipalités nous ouvrent leurs infrastructures. Du coup, nous nous étions rabattus sur l’abbaye de l’Epau et Sablé pour le départ officiel. Dès l’instant où nous souhaitons traverser les cinq départements, le départ devait s’effectuer de Vendée.Vous ne rencontrez pas de difficultés pour « accrocher » une ville de départ ?L’accueil à Château-d’Olonne est exceptionnel. Tout est mis en œuvre pour nous faciliter la vie. Sinon, fréquentant la Vendée six mois par an depuis 15 ans, j’ai pas mal de contacts dans les différentes villes. Pour le 60e anniversaire de notre course, des touches assez précises sont déjà amorcées.Assez surprenant de ne pas voir Le Mans en conclusion de l’épreuve..Nous sommes aussi très étonnés que le maire du Mans, qui avait promis qu’une arrivée au Mans se déroulerait une année sur deux, n’ait pas donné suite à notre proposition. Le coût serait trop important !Une dernière étape 100 % sarthoiseAprès Sillé-le-Guillaume, vous avez opté pour Bonnétable ?Depuis fort longtemps, le maire de Bonnétable nous avait contactés pour une arrivée d’étape. Il a l’arrivée finale. Cette commune attendait cela depuis 1991 (victoire de Bruno Cornillet).En regardant le parcours, on a l’impression d’avoir un copier-coller des éditions précédentes (exception faite de celle de l’an dernier) ?Partir du sud de la région pour rejoindre Le Mans, compte tenu du kilométrage imposé, ne laisse pas beaucoup d’opportunités. Cette fois, nous entrons un peu plus longtemps en Loire-Atlantique avant d’effectuer une dernière étape 100 % sarthoise.Pré-en-Pail (3e fois consécutive) et Angers (10e anniversaire) deviendraient-ils des rendez-vous incontournables ?Une arrivée à Laval un moment envisagé, n’était pas facile à mettre en place, la périphérie étant privilégiée par la municipalité. Du coup, nous nous sommes retournés vers Pré-en-Pail bien située au cœur des alpes mancelles. Quant à Angers, c’est effectivement devenu un point de passage obligé. La ville a d’ailleurs signé pour les éditions 2012 et 2013.Vous n’avez pas rencontré trop de difficultés à « monter » votre budget ?C’est toujours très tendu. Notre force réside dans la fidélité de nos partenaires. Malgré cela, nous partons sur le même budget que l’an passé, soit 350 000 €.Un vrai coup dans le dos que cette directive du ministère de l’Intérieur ?Personne ne s’attendait à cette augmentation exponentielle (le tarif & journalier d’un gendarme devait passer de 2,40 € à 12 €) du coût des forces de sécurité. Devant la levée de bouclier des organisateurs de courses cyclistes et auto, il a été décidé que le prix de la convention pour ces manifestations serait limité à 15 % par an… et ce pendant cinq ans. Le surcoût pour cette édition est de 1 000 €.Et Natura 2000, qu’est-ce que c’est ?Au nom de l’écologie et de l’environnement, il faut que l’on s’assure de plein de choses dès l’instant où le budget de l’épreuve dépasse les 100 000 €, comme savoir si la faune ne sera pas dérangée par le passage d’une course en ligne. A côté de cela, une course de loisirs qui tourne sur elle-même ne rentre pas dans cette directive. Très étonnant.Et pourtant 16 formations seront au départ ?Une de plus que l’an passé. Nous aimerions revenir à 18 équipes pour le 60e anniversaire. Toutefois avec les groupes français, nous sommes assurés d’avoir les meilleurs éléments hexagonaux au départ de Château-d’Olonne.Christian CHÉRONCarte : Découvrez les étapes du Circuit de la SarthePlus d'information sur le Circuit de la Sarthe, dans «Le Maine Libre» de ce mercredi

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.