Trombes d'eau sur Rome: transports paralysés, un immigré se noie

0 21.11.2011 09:51

Un long et violent orage accompagné de trombes d'eau s'est abattu jeudi matin sur Rome, entraînant la fermeture totale d'une des deux lignes de métro de la capitale et la mort d'un immigré sri-lankais par noyade.Les pompiers ont récupéré le corps d'un homme âgé de 32 ans, mort noyé dans son appartement situé au sous-sol d'un immeuble dans le quartier Infernetto (sud de la ville), envahi par trois mètres d'eau. Les plongeurs sont cependant parvenus à secourir sa femme et ses deux enfants.De premières informations des médias italiens affirmaient que la victime était une personne âgée.Une personne âgée est également portée disparue à Castelporziano près d'Ostie, sur la côte près de Rome.Le service de la ligne A du métro (Rome ne compte que deux lignes de métro) a été totalement suspendu, même si les stations sont restées ouvertes pour permettre aux piétons de se réfugier face aux fortes pluies.Le service a également été interrompu sur la ligne B du métro entre les stations Rebibbia et Garbatella, soit quasiment la moitié de la ligne.En raison de la quantité d'eau sur certains axes, les bus ne pouvaient plus y circuler. Tous les grands axes de la capitale ont cependant pu être rouverts à la circulation à partir de 13H00 (11H00 GMT), a annoncé l'Agence romaine des transports.Les violentes pluies, accompagnées de 7.000 éclairs, ont cessé en fin de matinée, mais devraient reprendre dans le courant de l'après-midi.La gare en travaux de Tiburtina (est) a aussi été inondée, alors qu'elle avait été déjà fortement endommagée cet été par un violent incendie. Des centaines d'usagers ont été bloqués sur les quais.A l'aéroport romain de Fiumicino, des retards allant jusqu'à 30 minutes ont aussi été enregistrés dans la matinée: le nombre des mouvements sur les pistes a dû être réduit de 55 à 36 par heure. Des retards de 30 minutes également ont affecté les trains reliant l'aéroport à la gare centrale de Termini.Des inondations ont également été signalées dans le quartier du Quirinal, la résidence du président de la République, et à la prestigieuse université de La Sapienza.Les piétons n'ont pas été épargnés, de nombreux trottoirs ayant complètement disparu sous les trombes d'eau.Le numéro de police secours (le 112) a reçu plus de 2.000 appels: voitures bloquées, maisons et magasins inondés ont été les motifs d'appel les plus fréquents.Une famille a été secourue par les carabiniers alors qu'elle était bloquée dans un appartement situé en sous-sol, tandis qu'un ascenseur s'est effondré dans un immeuble du nord de la ville sans faire de blessés.Au lycée Socrate de Rome, "il pleut dans les salles de classes, des morceaux de plafond sont tombés, dont un sur un élève", a indiqué un communiqué de collectif "Senza Tregua" de défense des conditions de travail dans les écoles.Le maire de Rome Gianni Alemanno a annoncé son intention de demander "la reconnaissance de l'état d'urgence et de catastrophe naturelle", tout en s'étonnant de ce que "l'alerte météo lancée hier (mercredi) évoquait seulement des orages et pas les pluies torrentielles tombées ce matin"."Nous revenons progressivement à la normale, mais nous restons en alerte cet après-midi parce que nous ne voudrions pas avoir une nouvelle surprise plutôt mauvaise", a-t-il déclaré au journal télévisé de Canale 5."L'événement d'aujourd'hui est exceptionnel, on a eu des épisodes de ce type seulement deux autres fois au cours des dix dernières années, en 2003 et en 2008", a-t-il précisé, soulignant que 74 mm de précipitations étaient tombés en une heure et demie.La mairie a également mis en place un numéro vert pour donner des informations relatives aux transports et aux situations d'urgences causées par le mauvais temps.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.