Trois points, c’est urgent pour LeMans FC

0 21.11.2011 09:46

La victoire, sinon rien. LeMans FC est au pied du mur ce soir contre l’ESTAC. Les Sarthois ont besoin de recoller au classement pour éviter de plonger.Un traitement de cheval est attendu face à Troyes, qui ne s’annoncera opas facile à déarçonner. La crise ne couve pas encore au MMArena, mais il suffirait d’un nul ou d’un revers pour voir se noircir un peu plus un tableau, qui n’incite guère à l’optimisme. Surtout quand on regarde vraiment les choses en face.Le péril n’est pas en la demeure, ni le vers dans le fruit, mais les Manceaux seraient bien intentionnés de remporter enfin un second succès en neuf étapes de L2. Gagner est impératif.Pas de référenceLa seconde période du Havre a quelque peu rasséréné les esprits. Mais Arnaud Cormier ne l’élève pas en référence. « C’était justifié si on était parvenu à inscrire un second but, il y avait la place. De même, Idir Ouali a été trop seul à se créer des occasions. Les autres attaquants ont encore été trop timides, pas assez percutants ». D’où un nouveau sentiment de frustration : « Reproduire sur 80 minutes le second acte havrais »Ce réveil normand s’imposera, malgré tout, en exemple. À condition d’être capable d’enchaîner sur la même voie. « Reproduire ce second acte sur 75 ou 80 minutes, ce serait un grand pas en avant. Car on ne peut se contenter de bouts de match pour réellement progresser dans la hiérarchie ».Or, cette dernière l’exige avec ce match décalé risquant de scotcher au fond des Sarthois. Avec toutes les conséquences néfastes, que cette situation entraînerait.Entame déterminanteTout sera fonction du début de match interdisant tout attentisme. « On n’a pas le choix, il faudra bien rentrer dans le match. Sans crispation, avec la volonté d’être conquérant ». Ne serait-ce que pour se remettre le public dans la « poche ». Mais aussi pour afficher cette indispensable percussion. « J’ai opté pour un milieu (Strömstad-Narry-F. Thomas), expérimenté pour donner un bon coup de main à une attaque encore très jeune (Ouali, I. Sylla, Belfort) ». L’animation primera. La même problématique s’ouvrira d’ailleurs à Troyes après deux 0-0 (Laval et Guingamp).PercussionLes Aubois ne sont pas à « l’Ouest » et ils chercheront à prouver que leur football est désormais plus direct. « Ils avaient de longues séquences, où ils gardaient souvent ballon. Ils attaquent désormais plus radicalement ». La percussion sera essentielle.Le duo Bettiol-Psaume sera absent, le tandem Caceres (l’ex-Dijonnais, déjà 2 buts)-Grax (1 but) prendra la relève avec le soutien de Marcos (2 buts, 9 l’an passé). Pas une sinécure donc, mais peu importe : LeMans FC ne peut se passer des trois points. C’est urgent.Christian LOUIS

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.