Trente ans plus tard, l’hommage de François Fillon à Joël Le Theule

0 21.11.2011 09:41

Au cimetière, dépôt de gerbes et recueillement, à la mairie visite de l’exposition et discours… François Fillon a pris le temps, hier, de rendre hommage à Joël Le Theule, l’ancien député-maire de Sablé.En présence du maire de Sablé, Marc Joulaud, des adjoints et de membres de la famille de Joël Le Theule, (parmi lesquels Mme Armelle Le Theule, sa sœur), la cérémonie a commencé, pour François Fillon, au cimetière. Une cérémonie à laquelle assistaient les nouveaux élus du conseil municipal junior. C’est d’ailleurs pour ces nouvelles générations de Saboliens qu’une exposition et un film (1) ont été réalisés, « afin que Joël Le Theule, qui a façonné le visage de Sablé, ne tombe pas dans l’oubli », comme l’explique Emmanuel Lecomte, directeur de cabinet du maire. Avec Marc Michaud, informaticien à la ville, il a réalisé un film de 15 minutes qui retrace le parcours de Joël Le Theule. Un parcours sans faute qui l’a conduit de Sablé jusqu’au ministère de la Défense.« Un homme généreux, simple et profondément bon »Dans la salle du conseil municipal, lieu symbolique s’il en est pour rendre hommage à Joël Le Theule, les propos élogieux de François Fillon au moment d’évoquer la mémoire de l’ancien maire de Sablé, étaient dictés par « les forces de l’admiration et de l’amitié » et non par « les contraintes d’usage ». François Fillon qui succéda à Joël Le Theule dans le fauteuil de maire (après l’intérim assuré par Pierre Daguet, ancien adjoint de ce dernier) évoqua l’œuvre accomplie par son prédécesseur à Sablé.Mais surtout, le Premier ministre s’est attaché à brosser le portrait d’un homme « généreux, simple, profondément bon et qui avait le jugement droit ». Celui d’un « travailleur acharné, d’un bâtisseur qui avait le don d’imaginer » aussi.L’esprit d’une Ve RépubliqueFrançois Fillon insista : « Joël Le Theule fut, sans contradiction, un homme du Parlement et un homme de la Ve République. » Les débuts de la carrière politique de Joël Le Theule coïncident avec ceux de la Ve République. « On a souvent associé les institutions fondées par le général de Gaulle au centralisme, à la prééminence de l’exécutif sur le législatif. Mais Joël Le Theule incarnait l’esprit d’une Ve République où le travail parlementaire a en réalité toute sa place et c’est cet esprit que notre réforme constitutionnelle a récemment prolongé et renforcé, a déclaré François Fillon avant de conclure : son souvenir est gravé dans nos mémoires. Il demeure dans tout ce que nous faisons en suivant ses traces et en nous guidant sur ses pas. »Exposition et film à la mairie de Sablé jusqu’au 3 janvier.Entrée gratuite.Florence LOYEZVoir la galerie photos

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.