Train de vie: Strauss-Kahn contre-attaque et poursuit France Soir

0 21.11.2011 09:25

Le patron du FMI Dominique Strauss-Kahn a annoncé vendredi qu'il allait poursuivre France Soir "à la suite de la publication de fausses informations relatives à son train de vie", le quotidien maintenant pour sa part la véracité de ses informations."Dominique Strauss-Kahn a chargé ses avocats d'engager sans délais les procédures de nature à réparer le préjudice qu'il subit du fait de campagnes médiatiques destinées à lui nuire", explique-t-il dans un communiqué.Depuis une semaine, le train de vie et le patrimoine du candidat favori des Français dans les sondages pour la primaire socialiste est décortiqué dans la presse. France Soir en particulier a fait sa une jeudi sur DSK et son "train de vie hors norme", évoquant notamment la commande de costumes "de 7.000 à 35.000 dollars" chez un tailleur de Washington.Le quotidien est revenu à la charge vendredi en publiant une interview du tailleur, Georges de Paris, après que l'équipe de communicants de M. Strauss-Kahn eut demandé un "rectificatif" sur les costumes."Mes Jean Veil et Dominique de Leusse vont assigner, devant le tribunal de grande instance de Paris, France Soir ainsi que Mme Pascale Tournier, journaliste, à la suite de la publication de fausses informations relatives à son train de vie", ont répliqué des avocats de DSK dans un communiqué.Le directeur général du FMI a également "demandé à un avocat américain d'examiner les suites à donner aux propos prêtés par Mme Tournier à un tailleur de Washington appelé +Georges de Paris+, tailleur dont M. Dominique Strauss-Kahn n’a jamais été le client", affirment ses conseils.Interrogée par l'AFP, la direction du quotidien a pris acte de cette action avec "sérénité" et a maintenu ses informations."L'article est le fruit d'un travail journalistique sérieux, on a des preuves de ce qu'on avance", a déclaré un responsable de la direction."Nous avons toute confiance dans le travail de nos journalistes, ils travaillent de surcroît en toute indépendance", a déclaré pour sa part Rémy Dessarts, le directeur de la rédaction du quotidien.Interrogé par l'AFP à Washington le tailleur a affirmé vendredi avoir fait des costumes haut de gamme pour Dominique Strauss-Kahn. "Oui je suis allé chez M. Strauss-Kahn", a dit Georges de Paris à l'AFP, expliquant simplement avoir fait des costumes pour lui sans en préciser le nombre.Après la Porsche Panamera, les costumes.... Les ennuis de DSK, probable candidat à la primaire socialiste, ont en effet débuté avec la publication d'une photo où il monte dans une Porsche à quatre portes lors de son dernier passage à Paris, fin avril.Cette photo a lancé une vague d'articles et de commentaires, certains, y compris au sein du PS, voyant un premier "faux pas" dans la stratégie de communication du favori des sondages. Et ce alors que le dépôt officiel des candidatures pour la primaire socialiste s'ouvrira le 28 juin.La plainte de DSK contre France Soir ne risque-t-elle pas de relancer la polémique ? "Ca va bien, il y a un moment où il faut répondre. On ne peut pas écrire tout et n'importe quoi sur le même thème, c'est agaçant", a répliqué un proche du poids lourd socialiste."Tout ça est monté par Sarkozy pour dissuader DSK d'être candidat, c'est le début d'un blitzkrieg violent", a affirmé un autre strauss-kahnien.Anticipant d'autres attaques, DSK a aussi prévenu qu'il poursuivrait "tout propos, concernant lui-même ou ses proches, tombant sous le coup des textes réprimant la diffamation, l’injure ou le racisme."

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.