Thibault (CGT): mobilisation "de haut niveau", "autour de 2 millions"

0 21.11.2011 10:06

Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a estimé que la mobilisation de jeudi était "de haut niveau", avec "autour de deux millions" de manifestants partout en France contre le projet de loi sur les retraites.Plusieurs milliers de personnes ont commencé à manifester jeudi après-midi peu après 14h15 à Paris contre le projet gouvernemental de réforme des retraites, à l'appel des syndicats CGT, CFDT, CFTC, FSU, Unsa et Solidaires, ont constaté des journalistes de l'AFP.Le cortège, emmené par les numéros un des six centrales syndicales, est parti sous un soleil estival de la place de la République pour rejoindre celle de la Nation, derrière une banderole de tête proclamant "Ensemble, agissons pour l’emploi, les salaires, les conditions de travail et les retraites"."Il fallait une réaction à la hauteur de la remise en cause des droits à la retraite" et "le moins qu'on puisse dire, c'est que le répondant est au niveau nécessaire", a déclaré le responsable de la CGT peu avant le départ du cortège parisien."Il est trop tôt pour donner des chiffres de participation, mais les indications à partir de ce qu'il s'est passé ce matin en province montrent qu'on a une mobilisation de haut niveau", a-t-il poursuivi.Selon le numéro un de la CGT, "le calendrier ne nous était pas favorable et pourtant les salariés (ont répondu) par centaines de milliers, on sera autour des deux millions, un peu plus ou un peu moins on verra" et "c'est donc un événement"."La suite va appartenir au président de la République. Dès lors que 23 grévistes (les joueurs de l'équipe de France de football, ndlr) parviennent à modifier l'agenda du président de la République, assez naturellement, on pourrait penser que les responsables syndicaux puissent être reçus", a-t-il persiflé, en référence au rendez-vous entre Nicolas Sarkozy et Thierry Henry."Il ne faut pas que le projet de loi soit examiné dans sa version actuelle au Conseil des ministres le 13 juillet mais qu'on ouvre enfin une véritable séance de négociation", exige M. Thibault.Les premiers cortèges et taux de grévistes montraient jeudi une mobilisation forte contre le projet gouvernemental de réforme des retraites, pour une journée où les syndicats attendent "entre un et deux millions" de manifestants.Du nord au sud, la participation à plusieurs défilés matinaux a été largement supérieure à celle de la dernière journée d'action intersyndicale du 27 mai, mais inférieure au pic des manifestations de 2009 contre la crise.Pour cette quatrième journée d'action depuis début 2010, l'intersyndicale CGT-CFDT-CFTC-FSU-Unsa-Solidaires veut faire mieux que le 27 mai (un million selon les syndicats, 395.000 selon la police).

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.