Téléthon : le témoignage et l'espoir de Laurence

0 18.11.2011 09:14

L’édition 2010 de la manifestation se poursuit aujourd'hui dans tout le département. Avec comme chaque année une ambition : récolter le plus de fonds possibles pour aider les malades. Parmi les bénévoles, Laurence, la maman de Juliette, une jeune myopathe.Lucie, 19 ans, était surtout là pour « montrer l’exemple. Si chacun participe au Téléthon, au final, ça fait beaucoup d’argent. Et ça, c’est important ». Important, ce Téléthon l’est aussi pour Laurence. Cette maman mancelle sait plus que quiconque l’importance du Téléthon et de l’argent. Sa fille Juliette, 13 ans, est atteinte d’une myopathie pour laquelle elle n’a « pas de traitement, à part des antalgiques. Nous vivons avec l’espoir qu’elle guérisse, et pour cela, il faut que l’on trouve un traitement ».« Ça n’arrive pas qu’aux autres », c’est le message que veut faire passer Laurence en participant depuis 7 ans au Téléthon sarthois au sein de l’Association française contre les myopathies (AFM). « Quand Juliette est née, tout était normal. Ce n’est qu’à quatre ans que sa maladie a été diagnostiquée. On avait remarqué qu’elle chutait beaucoup. Elle a d’abord été suivie au Mans, puis à Necker où on lui a fait une biopsie musculaire »Aujourd’hui, Juliette est une jolie collégienne de 13 ans qui se bat au quotidien contre une maladie qui malheureusement, évolue et la handicape de plus en plus. « Elle est très fatigable, on doit adapter ses journées en fonction de la maladie, de comment elle se sent ».Pour Laurence, pour Juliette, un seul mot d’ordre aujourd’hui : encourager au maximum les Sarthois à participer aux actions proposées par les bénévoles aux quatre coins du département. « On sait que les gens sont déjà beaucoup sollicités. Mais il y a beaucoup de gens qui souffrent et il faut faire reculer toutes ces maladies. Et il n’y a qu’avec des traitements qu’on pourra le faire ».Mathilde BELAUDA lire aussi demain dans «Le Maine Libre Dimanche»

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.