« Spécial MMArena » Grenoble, des déboires à méditer

0 21.11.2011 09:30

Il est des exemples à méditer. Celui du Grenoble Foot 38 fera sûrement réfléchir les dirigeants du MansFC. Car c’est peu dire que la comparaison entre les deux clubs, à quelques années d’intervalle, est étonnante.Après des années d’attente, le club isérois quitte enfin, en 2008, le vieux stade Lesdiguières pour prendre possession du stade des Alpes. Une enceinte toute neuve de 20 068 places, d’un coût de 74 millions d’euros, vite érigée à l’époque en stade le plus moderne de France. Ecrans géants calqués sur ceux de l’Emirates Stadium d’Arsenal, loges design, rien n’est laissé au hasard.Des débuts en fanfareComme Le Mans ce samedi, c’est en plein cœur de sa saison de Ligue 2, le 15 février 2008, que le GF 38 hérite du joyau. Et l’effet est immédiat. « L’impact a été très positif, explique Gérald Meyrignac, attaché de presse du club. Cela a été un accélérateur décisif pour nos résultats sportifs. On peut même dire que, sans ce stade, on ne serait peut-être pas monté en Ligue 1. »A sept longueurs de la 3e et dernière place pour l’élite au moment de sa prise de possession des lieux, Grenoble va effectuer une fin de championnat 2008 exemplaire. Pas moins de 17 points pris (sur 21 possibles) dans un stade des Alpes qui annonce alors des chiffres de fréquentation exponentiels par rapport à ceux de Lesdiguières (7 300 de moyenne) : en sept rencontres, le stade des Alpes aura tourné à 16 107 spectateurs de moyenne, soit 80 % de taux de remplissage.Le poids de la location pour un budget de L2Mieux, sur les deux derniers matches à domicile, essentiels pour la montée, l’enceinte est pleine à 95 %. L’histoire d’amour se poursuivra évidemment la saison suivante, en L1, avec 17 217 spectateurs de moyenne. A côté de cela, l’équipe de France de football y disputera un match de préparation à l’Euro 2008 contre l’Equateur et Johnny Hallyday inaugurera la version « spectacle » en juillet 2009…Mais tout cela, c’était avant les déboires sportifs et financiers du GF 38.Depuis 2009, le club ne cesse de chuter à tous les niveaux et son avenir semble promis au National (3e division). Désormais, le stade des Alpes ressemble plus à un poids qu’autre chose.« C’est une enceinte qui est faite pour une équipe qui joue en L1 ou les premiers rôles de L2, continue Gérald Meyrignac. Elle est faite pour être remplie et, en ce moment, ce n’est plus le cas (13 910 spectateurs de moyenne en 2009-2010 et 5 365 pour la saison en cours).Surtout, c’est le fait que l’on soit locataire qui nous pèse. Ajouté au coût de sécurité ainsi qu’aux taxes, le total se monte à au moins 500 000 €, ce qui n’est pas négligeable pour le budget d’une équipe comme la nôtre. »Au point que la rumeur d’un retour dans l’ancien stade se ferait insistante. Comme toute histoire, celle-là a donc une morale qui n’a pas dû échapper au MansFC. C’est bien par sa bonne santé sportive que le club manceau pourra faire d’une enceinte comme le MMArena un véritable atout.Raphaël CAILLAUDVoir le dossier MMArena

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.