Six mois après, Haïti commémore le séisme qui a ravagé le pays

0 21.11.2011 09:30

Le président haïtien René Préval a lancé officiellement lundi la phase de reconstruction du pays, au cours d'une commémoration poignante marquant les Six mois après le séisme dévastateur qui a fait plus de 250.000 morts.Sous une tente, au milieu des ruines du Palais national à Port-au-Prince, le ministre de l'Intérieur Paul-Antoine Bien-aimé a ouvert la cérémonie du "souvenir", en remerciant "la communauté internationale, les ONG et les citoyens étrangers" pour leur aide."Nous allons continuer à aider les gens qui vivent dans les camps mais aujourd'hui nous voulons aussi lancer officiellement la phase de reconstruction", a ensuite déclaré le président Préval, six mois jour pour jour après le séisme dévastateur du 12 janvier. Les Haïtiens s'impatientent de voir les milliards de dollars promis par la communauté internationale se traduire en projets concrets.M. Préval a indiqué que la reconstruction ne sera pas facile car elle réclame beaucoup de moyens. "Il nous faut par exemple 1,5 milliard de dollars pour enlever 20 millions de mètres cubes de débris" dans les rues encore encombrées de maisons détruites, a-t-il souligné.Trois mois après une conférence internationale qui s'est déroulée à New York et au cours de laquelle la communauté internationale a promis plus de 10 milliards de dollars sur 5 ans à Haïti, très peu d'argent est parvenu au pays, le plus pauvre du continent américain. "Après le 12 janvier, le gouvernement a collecté 36 millions de dollars dont 16 millions comme appui au budget d'Haïti", a affirmé M. Préval, ajoutant ignorer combien d'argent les organisations non gouvernementales avaient reçu.De son côté, le Premier ministre haïtien a plaidé pour plus de dialogue et plus de coordination avec les organisations internationales opérant en Haïti."Les ONG doivent s'asseoir avec le gouvernement pour exécuter un seul plan de reconstruction d'Haïti", a lancé Jean-Max Bellerive.L'ancien président américain Bill Clinton, qui co-préside avec le Premier ministre haïtien le Comité intérimaire pour la reconstruction d'Haïti (CIRH), a promis de consacrer plus de temps à la recherche de l'argent promis par la communauté internationale à Haïti dans les prochaines semaines. "La reconstruction est une tâche difficile, mais le gouvernement et les ONG ont fait du bon travail et je peux vous dire que six mois après le tremblement de terre en Haïti, on est en avance par rapport à l'Indonésie", a assuré M. Clinton."Je dis toujours qu'il n'y a qu'un seul sujet sur lequel s'accordent Cuba, le Venezuela et les Etats-Unis: aider Haïti", a-t-il souligné.La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, s'est d'ailleurs engagé lundi à rester aux côtés d'Haïti.Les USA sont "déterminés à aligner ses investissement sur les besoins de la population et du gouvernement haïtiens", a-t-elle assuré.Selon les experts, le coût de la reconstruction d'Haïti est évalué à 11,5 milliards de dollars sur dix ans.A Port-au-Prince, l'impatience des Haïtiens est grandissante face à la lenteur de la reconstruction, notamment pour les centaines de milliers de personnes qui vivent toujours dans des abris provisoires.Selon l'ONU, près de 4.000 maisons de 18 mètres carrés ont été construites dans le cadre d'un premier projet qui en prévoit 10.000.La Croix-Rouge française qui promet de bâtir 30.000 maisons transitionnelles en collaboration avec la Croix-Rouge américaine vient de lancer les travaux pour 500 habitations dans un village à l'est de la capitale.Mais la saison des ouragans va bientôt débuter et les Nations unies ont prévenu qu'une autre catastrophe était possible.Lors de la cérémonie, les autorités haïtiennes ont rendu hommage à plusieurs représentants d'organisations internationales, à l'acteur américain Sean Penn, fortement engagé dans l'aide aux victimes du séisme, et au journaliste Anderson Cooper (CNN) pour la couverture accordée à Haïti après le séisme.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.