Sérieux dégâts après l’orage sur Le Mans et ses environs

0 21.11.2011 09:37

« C’est le bruit des grêlons qui m’a réveillé. Ça cognait dur. C’était vraiment très impressionnant. » Au petit jour, ce Manceau, qui habite dans le quartier de l’hôpital, a constaté les dégâts. Comme beaucoup d’autres. « Le jardin est foutu, j’ai des tuiles qui se sont envolées, et mes volets n’ont pas résisté. »Peu après 4h30, l’orage, la pluie, la grêle et les bourrasques ont balayé Le Mans et ses environs. « Ça a peut-être duré une demi-heure », commente cette habitante de la rue Marbot. « Aujourd’hui, il n’y a plus qu’à nettoyer. Tous mes légumes sont foutus. C’est détrempé, et je ne pense pas pouvoir replanter. »Une trentaine de centimètres de grêlonsUn peu plus loin, route de Beaugé, les dégâts sont spectaculaires. Les arbres, tombés sur la voie, ont nécessité la mise en place d’une déviation pour permettre un tronçonnage des troncs et des branches enchevêtrées. « Par endroits, il est tombé une trentaine de centimètres de grêlons », explique ce riverain. « Chez moi, un arbre est tombé sur l’abri de jardin. Chez mes voisins, ce sont des tuiles qui se sont envolées, et certaines sont retombées sur le pare-brise d’une voiture. » En poursuivant le chemin, et en arrivant dans le haut de l’avenue Rubillard, on constate là aussi que l’orage a été violent : une vingtaine d’arbres sinistrés ont d’ailleurs dû être coupés. Partout, les stigmates des bourrasques sont visibles : locaux ou caves inondés, rues recouvertes de feuilles, tas de grêlons pas encore fondus, panneaux publicitaires pliés, toitures endommagées, antennes couchées… Les pompiers ont été à pied d’œuvre une bonne partie de la journée, en intervenant à plus de 75 reprises.Nicolas FERNAND

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.