Sébastien Bourdais : « On a été battus par plus fort que nous »

0 17.11.2011 16:32

Deuxième avec Lamy et Pagenaud (Peugeot n° 9) le Sarthois a, une nouvelle fois, raté la plus haute marche du podium. « 2007, c’était complètement inattendu car on n’avait jamais réussi à terminer un test d’endurance. 2009, c’était une énorme frustration car on avait tout ce qu’il fallait pour gagner. Cette année, on a été battus par plus fort que nous. Ils ont réussi ce qu’on n’a pas su faire, développer en une seule année une voiture fermée fiable et meilleure en rythme. On n’a pas à rougir. La direction avait fixé les objectifs : emmener les voitures au bout. Nous avons moins de ressource et il fallait choisir un cheval de bataille. On a opté pour la fiabilité. Objectif rempli, mais il nous manque 13’secondes à l’arrivée… au bout des 24 heures. On n’a rien à se reprocher au final. On n’a pas pu se battre jusqu’à samedi 23 heures Nous n’arrivions pas à faire fonctionner l’auto et quand on est passé en soft, on a pu leur donner une sérieuse réplique et se rapprocher. Les safety car, c’était un coup à eux, un coup à nous. Si on avait pu avoir une course toute de nuit… »Romain Dumas (Audi n° 1)« C’est clair qu’il y a une petite amertume, car il y a un an on était sur la plus haute marche, mais c’est tellement d’efforts pour gagner une course de 15 secondes sur 24 heures, c’est normal de partager la joie avec tout le monde. C’est une grande joie ! Après une victoire c’est un mois de joie et 11 de préparation pour l’année prochaine. Je suis très content que ce soit mes équipiers, car on partage tous le travail dans l’année, même si je déteste perdre. »

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.