Route du Rhum : un minuteur de cuisine pour gérer le sommeil

0 21.11.2011 09:59

Le départ de la Route du Rhum est donné dimanche à 13 heures au large de Saint-Malo. François Angoulvant estime à une bonne vingtaine de jours le temps nécessaire pour rejoindre Pointe-à-Pitre.Trois semaines de traversée au cours desquelles les temps de repos se feront en pointillés. « Nous pratiquons le sommeil fractionné, on fait des siestes. Leur durée dépend de la météo et de l’endroit où l’on se trouve. » Dans la Manche au milieu de la flottille en début de course, puis jusqu’au rail d’Ouessant avec le risque de collision avec les cargos, pas question de dormir bien longtemps. Le répit viendra avec l’Atlantique.« Les plages de sommeil sont de 10 ou 20 minutes. J’ai un minuteur de cuisine pour me réveiller. Si tout va bien et si j’ai envie de dormir, je peux enchaîner sur une deuxième tranche de sommeil. Au maximum, je dors 50 à 60 minutes. » Sauf exception. « En 2006, un jour j’ai dormi trois heures d’affilée, je n’avais pas entendu le réveil. »Est-il possible de se préparer à ce sommeil fractionné avant la course ? « Non, sauf pendant les périodes de navigation en solitaire. » Pas de préparation spécifique mais le skipper avait un objectif : « Arriver à Saint-Malo reposé au maximum ». Or les différentes sollicitations et les derniers détails à régler n’ont guère rendu la chose facile.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.