Rien ne vaut un Tarzan chez soi

0 21.11.2011 09:51

La culture n’exclut pas le plaisir d’apprendre ; passage obligé par l’exposition Tarzan !Outre le fait que ses inconditionnels (de tout poil) sont persuadés que Tarzan est toujours vivant, l’exposition qui lui est consacrée dévoile tout ce qu’il est convenu de savoir sur l’homme singe.Tarzan est le fruit de l’imagination d’Edgar Rice Burroughs né en 1875 à Chicago, mort en 1950 dans son ranch de Californie sans n’avoir jamais mis les pieds en Afrique. Les premières aventures de Tarzan « of the Apes » ont été publiées en feuilleton à partir du 1er octobre 1912. Depuis, le texte a été traduit en 56 langues, inspiré 15 000 bandes dessinées et 46 films.Fils d’Aristocrates anglais (c’est de cette manière qu’il descendrait des Plantagenêt), Tarzan est né en Afrique (une Afrique fantasmée), ce qui ne l’a pas empêché de rencontrer des Néandertaliens, des Atlantes, des Romains, des Vikings.Tarzan qui se massacre un crocodile à la main est le digne héritier de Saint Georges terrassant le dragon et d’Hercule étouffant l’hydre de Lerne. Il y a eu des Tarzanes (femme dominatrice, blonde bikini peau de léopard), dont une Tarzella créée par Rex Maxon et une Camilla imaginée par Bob Hubbers. A ne pas confondre avec Jungla « la vierge africaine ». Le premier cri fut poussé par Perce Dempsey, athlète autant que chanteur d’opéra qui « doublait » les films muets. Le premier cri déchirant fut celui de Johnny Weissmuler pour le premier film « parlant », un montage de sons d’origines diverses. La taille du slip léopard de Tarzan, comme de Jane, a évoluée en fonction du relâchement des mœurs ou de la reprise en main des églises ou écoles de pensée. Enfin pour les candidats à un néocolonialisme simiesque, un peu de vocabulaire homme-singe : amour se dit gree-ah, avoir faim : po, crocodile : gimla, lion : numa, peau : tar-zan…Jacques GUICHARDAu Carré Plantagenêt jusqu’au 17 avril ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 heures. Un catalogue rédigé par Roger Boulay, publié par les éditions de l’Etrave (www.editions-etrave.fr) est disponible à l’accueil (12 €).

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.