Regain de tension au Mans : la police prise dans une embuscade

0 21.11.2011 09:28

Une série d’actes de délinquance vient de se produire dans le quartier des Sablons, dont plusieurs visant les policiers.Samedi soir, alors qu’ils intervenaient pour un feu de poubelle, rue des Pyrénées au Mans (derrière la place des Sablons), les policiers ont été bloqués par la présence de quelques conteneurs en travers de la chaussée, certains en feu. Très vite, une bonne dizaine de personnes, visage dissimulé, ont surgi, pour caillasser les véhicules de police. Le lendemain, dimanche après-midi, les vitres d’une cabine téléphonique de la rue Copernic, à côté du collège Alain-Fournier, ont volé en éclats. Les policiers ont interpellé sept jeunes de 11 à 13 ans qui ont été interrogés, puis relâchés. Le soir, rue du Jura, les forces de l’ordre sont de nouveau intervenues sur un feu de conteneurs et ont encore été la cible de jets de pierres. Des poubelles ont également été incendiées dimanche soir rue de Norvège et place des Sablons. Plus tôt, dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, une équipe avait déjà subi un caillassage.Un petit groupe de jeunes individus« Nous avons actuellement une tension qui se crée au niveau du quartier des Sablons, plus précisément autour de la place », confirme le directeur de la police François Chaumard. « Nous pensons qu’il s’agit d’un petit groupe de jeunes individus qui essaie de semer l’insécurité dans leur quartier, notamment en s’opposant à une présence des forces de l’ordre ». C’est ainsi que les policiers, en lien avec le parquet, augmentent les contrôles d’identité. « Les policiers travaillent pour toute la population, sont présents dans toute la ville, y compris dans ce quartier ». François Chaumard, outre la déscolarisation de ces jeunes, évoque l’autorité parentale : « S’il y a délaissement d’enfant, des procédures judiciaires pourront viser les parents ». En clair, pas question de céder à l’intimidation, mais plutôt « travailler sur la sécurisation, la prévention avec les partenaires, et la répression ».Fabrice GANDON

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.