Rallye d'Allemagne: Kaiser Loeb étend son règne

0 18.11.2011 09:43

Sébastien Loeb a remporté dimanche le rallye d'Allemagne pour la 8e fois en 8 participations depuis 2002, sa 59e victoire en WRC, et Citroën, aussi imbattable sur asphalte que son pilote vedette, a placé trois C4 sur le podium, grâce à Dani Sordo et Sébastien Ogier.C'est la 5e victoire de Loeb cette saison, qui s'ajoute à deux deuxièmes places et deux troisièmes places, soit neuf podiums en neuf manches. Un score quasi-parfait, le meilleur depuis les débuts du jeune Loeb en Mondial des rallyes."L'expérience de l'an dernier me sert un peu, parce qu'on avait gagné les cinq premiers rallyes et qu'on s'était retrouvés ensuite dans une situation difficile, que j'essaye d'éviter au maximum cette année: quand je sens que ça ne va pas, je me dis il vaut mieux finir que faire n'importe quoi".Avec 191 points, grâce au nouveau barème de points, Loeb compte désormais 58 points d'avance sur Ogier et 74 sur Jari-Matti Latvala, son dernier rival théorique pour le titre. La relève du WRC a encore bien travaillé ce week-end, et autant "Seb 2", 26 ans, que Jari-Matti, 25 ans, ont fait de gros progrès sur asphalte, ça leur servira pour l'avenir.En gagnant une 8e fois en Allemagne, Loeb a fait mieux que son ancien grand rival, Marcus Grönholm, sept fois vainqueur sur ses terres finlandaises. Et donc établi un record de plus dans sa carrière phénoménale: "C'est la même sensation que pour la 6e ou la 7e victoire, puisque je les ai tous gagnés. Je n'aimerais pas me faire battre à la régulière ici, ce serait déplaisant".Les quatre dernières épreuves spéciales normales, dimanche matin, ont permis à Ogier de conforter sa 3e place, devant le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Focus), 4e. Quant au Norvégien Petter Solberg, 5e dans sa C4 privée, il a encore signé deux temps scratch (ES15, ES17), pour l'honneur.Quant à la 19e et dernière, une super-spéciale de 4,37 km dans le centre de Trèves, baptisée Circus Maximus, elle a été le théâtre d'un petit événement: le premier temps scratch en WRC de Kimi Räikkönen, l'ex-champion du monde de F1, dans sa C4 du Junior Team.C'était comme une cerise sur le gros gâteau Citroën. "Plus, ce serait trop", a souri le patron, Olivier Quesnel. Comme Loeb, la marque aux chevrons a encore fait le plein et s'est rapprochée d'un nouveau titre: 308 points, contre 222 seulement pour Ford, à quatre manches de la fin... dont deux sur asphalte. Une en Alsace, chez Loeb, et l'autre en Catalogne, chez Sordo. C'est pas gagné, mais presque.Si Ford gagne au Japon dans trois semaines, le suspense durera encore un peu, mais l'issue de cette saison semble aussi inexorable que la domination de Loeb and Co pendant trois jours sur les bords de la Moselle: 19 temps scratch en autant de spéciales, le grand chelem, grâce à Loeb (9), Solberg (5), Sordo (4) et même Räikkönen (1)."L'essentiel, c'est de gagner le titre avant la fin de l'année. Je ne suis pas trop gourmand, mais si je peux gagner le rallye d'Alsace en plus, c'est encore mieux", a dit Loeb, avant d'aller remercier ses mécanos et ingénieurs.Kaiser Loeb, implacable et magnanime, règne toujours sur le WRC. Son 7e sacre est imminent.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.