Pro A : Une défaite synonyme de derby

0 21.11.2011 09:39

LE HAVRE 68LE MANS 63On pourra toujours dire que ce match n’avait pas un « énorme » enjeu. Toujours est-il que JD Jackson n’a dû que modérément apprécier la fin de match de ses joueurs hier soir. Certes diminué par les pépins physiques (Diot forfait, Acker et Kakizious en reprise), le MSB n’a pas su contenir Le Havre dans le dernier quart alors qu’il avait pourtant les cartes en main (+9 à la 30’). Du coup, c’est à un très relevé et très chaud derby contre Cholet, champion en titre et premier de la phase régulière, auquel Le Mans sera confronté dès la semaine prochaine (lire ci-dessous) pour l’ouverture des play-offs.Un défi que les Sarthois devraient aborder avec plus d’ardeur qu’hier soir sur le parquet des Docks Océane. N’arrivant pas à trouver le rythme adéquat offensivement (1/5 à 3 pts), le MSB passait d’abord par l’intérieur avec Batista, Rupert en sortie de banc ou Acker en pénétration. Mais Le Havre possède du lourd sous les panneaux et Jones and Co partaient à la chasse aux rebonds des deux côtés du terrain (12 dans le premier quart-temps dont 4 offensifs). Alors que le score restait équilibré (14-14 à la 10’), c’est pourtant le STB qui allait infliger le premier éclat de la soirée. Les Tangos se précipitaient, manquant des choses faciles (claquettes, lay-up) et les locaux, désireux de bien terminer la saison devant leur public, « punissaient » en contre. Un 8-0 plus tard et le MSB devait faire la course derrière (-7 : 25-18 à la 16’).Une fin de match manquéeLa révolte allait bien venir. Déjà avant la mi-temps, mais surtout dans le 3e quart ou Alex Acker sortait de sa boîte (10 pts en 10’), bien soutenu par l’activité incessante de Ben Dewar et la bonne distribution de Marc-Antoine Pellin. Plus conquérant (13 pts sur 2e chance à cet instant), le MSB passait un 10-0 aux Havrais pour faire le trou (+9 : 45-54 à la 30’). Mais on l’a dit, la fin n’allait pas être du même acabit. Trop soft en défense, les Sarthois laissaient des brèches pour un John Cox de gala (26 pts). Ils gâchaient aussi bien trop de possession que leur piteuse réussite aux lancers (6/17 soit 35 %) ne pouvait compenser. Bref, le match échappait au MSB (68-63) ainsi que la 7e place que la victoire de Poitiers sur Hyères-Toulon (85-73) lui aurait offert. Mais tout ça, c’est de l’histoire ancienne car Cholet, c’est (presque) déjà demain.De notre envoyé spécial au Havre, Raphaël CAILLAUD

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.