Pro A : Les Manceaux se qualifient avec la manière pour les play-offs

0 21.11.2011 09:27

Emmené notamment par un Charles Kahudi de gala, le MSB a trouvé sa référence à Antarès en atomisant Roanne (+27 : 86-58). Il a surtout validé son ticket pour les play-offs pour la 15e saison de suite.Il voulait rentrer en play-offs par son propre mérite, c’est fait ! Le MSB a réalisé sa meilleure performance de la saison à Antarès hier soir en dynamitant la Chorale de Roanne de 27 longueurs (85-58) et fera donc partie du grand huit pour la 15e saison de suite, un record absolu en Pro A.Pourtant, les éléments du début de soirée n’étant en rien positifs pour les Manceaux. Déjà privé de Kakiouzis, le secteur intérieur local perdait rapidement son capitaine JP Batista, handicapé par deux fautes.Une minute plus tard, Antoine Diot sortait définitivement sur blessure, une nouvelle fois stoppé dans son élan par une blessure musculaire au dos.Bref, la poisse totale et du pain béni pour Uche Nsonwu et ses coéquipiers qui pouvaient entamer le raffut dans la raquette (10/11 à 2 pts en 10’) et prendre une première avance (-9 : 10-19 à la 9’). Mais paradoxalement, c’est là également que le match allait tourner.Roanne totalement étoufféC’est d’abord le leader offensif, Alex Acker, qui, à coup d’interceptions et de paniers clés, réduisait la marge. Derrière, ce sont les joueurs « de l’ombre » qui allaient renverser définitivement le cours des événements. Drivé par Pellin, le trio Rupert - Lewin - C. Kahudi stoppait alors toutes les velléités adverses.On ne passait plus dans la raquette mancelle où Roanne n’inscrira d’ailleurs plus que 4 pts en 20 minutes et qui avait été tenu à 2/16 aux tirs dans le deuxième quart-temps. Le MSB virevoltait dans une salle Antarès enfin bouillante et prenait ses aises, déjà, à mi-parcours (+12 : 40-28).Si au retour des vestiaires, l’ancien manceau Philippe Amagou laissait planer un court réveil roannais (un 0-7 pour revenir à portée de fusil, 40-35), Le Mans ne s’en laissait pas déstabiliser. Et si le collectif manceau a rendu une partition plus qu’homogène, l’homme de la soirée Charles Kahudi, aura traîné tout le monde dans son sillage.L’international tricolore a par la même occasion battu tous ses records personnels en carrière, rendant 28 pts et 11 rebonds (30 d’éval) au final. Etouffé dans tous les secteurs, en particulier au rebond (13 pts sur 2e chance pour le MSB), Roanne, dont aucun joueur n’a terminé au-dessus des 10 d’évaluation, en est resté aphone (85-58).Dernier qualifié officiel pour les play-offs, le MSB revigoré, pouvait savourer sa victoire. Il aura encore un petit enjeu pour son dernier match au Havre. Accrocher une éventuelle 7e place en cas de victoire combinée à une défaite de Hyères-Toulon à Poitiers.Le Mans 85Roanne 58Raphaël CAILLAUD

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.