Pro A : le MSB rate son départ

0 18.11.2011 09:43

Le Mans 55Le Havre 58Deux rebonds offensifs de Zianveni et Sangaré, un tir primé de Cox et un suivant raté de Diot. Les Normands avaient finalement fait déjouer des Manceaux bloqués sept minutes sans aligner le moindre point dans le dernier « round ».Cela ne pardonne pas. On le sentait venir en regardant des Havrais bien calés dans les roues sans rien lâcher. L’impression d’une certaine impuissance sarthoise à enfoncer le clou même quand une certaine avance se dessinait. Mais jamais de grand écart comme avant le repos. Le MSB n’arrivait pas à larguer ses rivaux sans complexe à l’image de King 8 pts ou Jones (6 pts, ce dernier touché à la hanche peu avant le repos, mais sans conséquence). Tout juste un + 9 peu avant le passage par les vestiaires (35-26 ; 18e mn). Et encore King trouvait le moyen de balancer au buzzer un trois points, qui laissait les Normands dans la course (35-29). Les locaux avaient peiné à imposer ou simplement à poser leur basket. Et pourtant Koffi avait souvent jailli dans la peinture en éclaboussant de son jump ses rivaux intérieurs. D’où ses 12 points (à 55 % plus 6 rebonds). Il avait aussi un allié avec Charles Kahudi (10 pts) à l’extérieur et Acker (2/3 ; 5 rebonds), débutant pour la première fois dans le cinq majeur (à la place Dewar) avait signé son premier shoot bonifié à Antarès.Mais tout cela n’était pas suffisant pour tranquilliser des Mnaceaux ressentant peut-être la fatigue de leur voyage à Moscou. La physionomie de la partie s’était équilibrée : les balles perdues (6-6), les rebonds (26-25) malgré une adresse mancelle supérieure 47 % contre 31 %, la « Saint-Tho » avait pas mal vendangé à trois points (4/14 ; King 2/5). Le second 1/4 temps était égal (15-15) le 3e également malgré un Koffi pilonnant toujours (18 pts, 10 rbds après 30 mn).Le dernier 1/4 temps tourne au vinaigreLe répondant était toujours bien présent avec un King adroit pour un maigrelet 13-13 avant le dernier 1/4 temps (48-42). Il tournait plutôt au vinaigre avec un 8-0 permettant aux « Drakkars » de repasser devant (50-51 ; 35e) grâce notamment à Zianveni gommant ses six ballons égarés. Cox (16 pts dont la moitié dans les deux dernières minutes) et King (12 pts) avaient haussé le ton infligeant même un 12-1 avant une ultime réaction de Koffi (20 pts, 13 rebonds au final). Il ne pouvait cacher l’insuffisance de garçons comme Batista, Dewar, Diot ou Kahudi, ce dernier disparaissant subitement (un coup au dos) après la pause.Le dernier marché de Diot était symptomatique d’un MSB Manceaux bloqué offensivement et cloué au sol. Il attendra pour prendre leur envol dans cette Pro A. Mauvaise surprise et départ raté. Rendez-vous à Pau vendredi.Christian LOUIS

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.