Pro A : Le MSB désormais tourné vers Paris-Levallois

0 21.11.2011 09:35

Strasbourg (82)Le Mans (89)On ne va pas s’appesantir sur ce dernier match sans enjeu de saison régulière disputé hier à Strasbourg. Le MSB y a fait le boulot avec sérieux réussissant ces deux objectifs de la soirée. Le premier était de gagner pour rester en confiance. Avec un gros impact intérieur (32 pts marqués dans la raquette à la pause dont 11 pour Batista) suivi d’une série d’abord de Spencer (21 pts) en première période puis de Salyers en deuxième (18 pts), Le Mans y est parvenu et ce malgré un fâcheux 17-0 encaissé dans les cinq dernières minutes.Le deuxième intérêt était de faire tourner l’effectif pour que chacun reste dans le rythme de la compétition en vue des play-offs qui arrive à grand pas. Là aussi, avec une vingtaine de minutes dans les jambes pour chacun des joueurs clés (Diot était absent), le contrat est rempli.« Tout sauf un promu »Bien sûr au buzzer final, les esprits étaient surtout focalisés sur l’identité de l’adversaire pour les quarts de finale. Le Paris-Levallois, puisque c’est lui dont hérite le MSB, n’aura rien d’un client de pacotille. « Même si longtemps, Hyères-Toulon, Vichy ou encore l’ASVEL dont on pensait qu’il allait se réveiller, étaient devant, explique JD Jackson, finalement, Paris a été plus régulier et pour moi ce n’est pas vraiment surprenant de les retrouver là ».Surtout « il faut arrêter de se focaliser sur le fait qu’ils sont promus et que, du coup, ça va être facile, poursuit le président Christophe Le Bouille. On est bien placé pour savoir que cette équipe parisienne regorge de talents à commencer par Vassalo ou Hamilton car ce sont eux qui ont mis fin à nôtre invincibilité en Pro A à domicile qui datait de plus d’un an (ndlr : 67-75) ». Ce qui donne encore plus l’importance de la rencontre aller qui se jouera, dans l’attente d’une décision de la télévision, soit mardi 18 mai soit mercredi 19 mai à Antarès.Une chose est sûre, le niveau devrait sensiblement monter d’un cran la semaine prochaine. « On devra tous montrer encore plus d’intensité », explique Guillaume Yango. Dans un final de Pro A où tout semble possible, il conviendra de souligner avant de lancer dans le sprint qu’avec sa 2e place au classement, le MSB reste l’équipe française la plus régulière de la décennie. Faire fructifier ce bilan avec un trophée en juin ne serait pas pour déplaire…De notre envoyé spécial à Strasbourg, Raphaël CAILLAUDraphael.caillaud@maine-libre.com

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.