Pro A : Face au MSB, Poitiers en veut encore une…

0 21.11.2011 09:27

Après la superbe performance face à l’Elan Chalonnais (75-74), le maintien est quasiment acquis. Quasiment mais pas totalement avec deux matches d’avance sur Vichy, l’actuel premier relégable.Fort de son fait d’arme conquis sur le fil en Bourgogne, le PB86 affiche 38 points au classement. Comme Orléans, Le Havre, Pau-Lacq-Orthez. Il peut même lorgner sur la 8e place des Manceaux si ces derniers étaient surpris demain dans les Arènes.La mauvaise série (cinq revers de suite) est éradiquée. Le coach Rudy Nelhomme revient ainsi sur cette période un peu trouble. « Depuis mon arrivée, le groupe n’avait pas l’habitude de perdre. On découvrait cette situation. Ça nous fait grandir individuellement et collectivement. Il faut savoir répondre présent dans les bons et les mauvais moments ». Une période de disette, qui a paradoxalement un groupe ne cédant pas aux effets néfastes du doute. « On était souvent dans les matchs mais on avait du mal à finir. On perdait de peu, jamais de 20 pts ce qui aurait été plus été plus inquiétant. Donc on a toujours essayé de ne pas parier descente ». Sous la menace, mais jamais relégaable, les Poitevins ont fait le dos rond avant de remettre les choses au point.« Battre Le Mans et l’objectif serait atteint »Ils touchent au but. « C’était vraiment dur mais notre solidarité a été extrêmement importante. Cette année, ce n’est pas simple de gagner à Chalon. On a montré plein d’envie sans jamais lâché. C’est le gros point positif de ce match ». Mais le coach veut rester prudent.Jusqu’au bout. « Il nous faut encore un succès. Et cette victoire, il nous la faudrait dès samedi battre Le Mans, l’objectif serait atteint. On ne doit surtout pas sortir de notre plan. On ne doit pas compter uniquement sur onze victoires ». Le message est collectif.« Quand on joue tous ensemble… »Vite redescendu sur terre, après la belle surprise de Chalon, l’Américain Rasheed Wright s’est concentré sur les trois matches restants. « Attention, ce n’est pas fini. On ne doit pas rester sur ça. À nous de faire le boulot jusqu’à la fin. ». Avec une excitante promesse.D’ailleurs vérifiée samedi dernier face aux futurs finalistes de la coupe de France. « Notre point fort, c’est d’être capables de jouer pendant quarante minutes. Et quand on joue tous ensemble, on peut battre beaucoup d’équipes de Pro A ». Et comment Poitiers en veut encore une… à son tableau de chasse.Christian LOUISPoitiers Basket 864. T. Gunn (arrière ; 1,92 m, USA), 5. R. Wright (ailier ; 1,96 ; USA), 7. P. Badiane (intérieur ; 2,07), 8. C. Ona Embo (meneur ; 1,83), 10. G. Costentin (arrière ; 1,96), 11. P.-Y. Guillard (intérieur ; 2,01), 12. C. Gomez (meneur, 1,85), 13. E. Fournier (arrière ; 1,97), 14. K. Younger (intérieur ; 2,03 ; USA), 15. Y. Devenat (intérieur ; 2,05) 20. A. Grant (1,98 ; ailier ; USA). Coach : Rudy Nelhomme.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.