Pro A : ça ne s’arrange pas pour le MSB

0 21.11.2011 10:33

Un nouveau derby dans l’escarcelle des Choletais. Et celui-là, le 5e de suite, ils n’ont pas eu de mal à l’emporter. Le MSB aura tenu le choc pendant 6 minutes. Le temps pour l’équipe des Mauges de se mettre en marche dans le sillage de Mejia. Au final, une belle « fessée » pour les Sarthois, - 22 : 85-63.Des chiffres indigentsIl n’y a qu’à regarder la feuille de stats pour voir la différence entre Cholet et Le Mans samedi soir. « On n’est pas à leur niveau, même pas à celui du haut de tableau », concède Charles Kahudi. Un écart imagé par l’évaluation (110 à 62 pour CB). Le MSB aura craqué des deux côtés du terrain. En défense, où, alors qu’il prenait jusque-là 72 pts en moyenne, il en a encaissé 85 dans les Mauges. Une grande partie en revient au déficit incroyable au rebond (40 à 23 dont 12 offensifs pour Cholet). « Qui peut subir à ce point ? », se demande encore JD Jackson. Et encore Vébobe n’était pas là… En attaque, s’il a entretenu un moment l’espoir à l’intérieur (46 des 63 pts ont été inscrits dans la raquette), Le Mans a été en berne dès qu’il s’éloignait du cercle : 1/12 à 3 pts (8 % de réussite) et 2/9 à 2 pts extérieurs (22 %). Sans parler des lancers, longtemps sous les 50 %.Des joueurs dépassés dans l’attitudeSi JD Jackson a stigmatisé « le manque d’humilité et de dureté pour rivaliser à ce niveau », ce ressenti est matérialisé par la différence au rebond dont on a déjà parlé, mais réel symbole de conquête et de volonté. Autre chiffre significatif, Cholet a réussi 4 contres contre un seul aux Manceaux. « On était venu pour jouer un match, pas pour faire la guerre. A l’inverse de Cholet », constate le coach franco-canadien. Individuellement parlant, deux joueurs auront fait illusion. Batista dont le début de match en fanfare aurait dû être plus profitable. En deuxième mi-temps, Charle Kahudi par son activité défensive mais aussi sur quelques pénétrations, aura surnagé. Pour le reste, entre maladresse ou passivité, il n’y avait pas grand chose à retirer de cette soirée cauchemardesque.Et pour la suite ?Pour le moment, le MSB garde encore, sur un fil car c’est au point-average sur Pau, sa 8e place, dernière qualificative pour les play-offs. Il reste 10 rencontres pour y parvenir et sauver les apparences. Mais ce programme va mixer matches a priori jouables (Limoges, Vichy, Orléans, Poitiers, Le Havre) et confrontations où Le Mans ne sera clairement pas favori (Nancy, Gravelines, Roanne, Hyères-Toulon, ASVEL). Les supporters sarthois n’ont pas fini de trembler…Raphaël CAILLAUDLire : notre dossier MSB

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.