Pour le MSB, les choses tournent enfin du bon côté

0 21.11.2011 09:57

Depuis quand le MSB n’avait-il pas gagné en championnat ?Depuis le 23 octobre dernier à Strasbourg (59-80). Une éternité presque quand on s’appelle Le Mans et que l’on vise le haut de tableau. C’est dire qu’il était temps de mettre fin aux 5 défaites de rang en Pro A.Deux matches gagnés en une semaine, une première cette saison ?Non. Avant de s’imposer à la SIG, le MSB avait réussi à revenir victorieux de son déplacement à Pau-Orthez (68-87). Mieux, lors des tours préliminaires d’Euroligue, le club sarthois avait enchaîné trois succès de rang : deux contre Banvit au 1er tour suivi du match aller contre Villeurbanne au 2e tour.La situation comptable s’améliore-t-elle ?Il ne faut pas se leurrer, la remontée au classement va demander du temps. La preuve, ce succès dans le Var ne change pas la place actuelle du MSB (14e avec 3v et 6d). Les Tangos restent à deux victoires d’une remontée dans le Top 8 en vue d’une potentielle qualification aux As. « On reste dans le coup », estime le coach. Mais pour cela, il va falloir faire fort sur les 6 rencontres aller restantes.Le MSB est-il plus à l’aise à l’extérieur ?On peut se le demander, d’autant que le problème déclaré pendant le terrible mois de novembre a été cerné au niveau mental. Trop de pression à Antarès ? En tout cas, Le Mans possède la particularité incongrue d’être la seule équipe à n’avoir pas encore gagné chez elle (4 défaites). Et cette semaine, aussi bien en Eurocup qu’en championnat, c’est sur la route qu’elle a repris des couleurs. « Nous devons être intraitables chez nous, assène JD Jackson. Pour notre confiance, notre public, ce n’est pas possible d’afficher un tel bilan à Antarès ».Les plus et les moins du match à Toulon ?Déjà, la victoire ! Et ce n’est pas rien. La défense a encore fait un boulot à la hauteur de sa réputation, à l’image d’un Pellin dont le harcèlement sur Houston et Krupalija n’aura pas laissé que des bons souvenirs aux Varois. Jusque-là meilleure attaque de Pro A (84 pts de moyenne), Hyères-Toulon a été tenue à 71 unités. De même, le MSB, qui a surtout insisté sur les points de fixation intérieurs que sont Batista et Koffi, a su placer quelques paniers primés quand il le fallait (Diot, Kahudi, Acker), compensant ainsi l’absence de Dewar.En revanche, même si le résultat est positif à la fin, les Manceaux ont encore laissé échapper quasiment tout leur avantage construit jusque-là dans un 3e quart-temps qui décidément, ne leur réussit pas ces dernières semaines. La fin de match aussi laisse encore planer un sentiment mitigé avec toujours son lot de balles perdues (19 au total). « On a encore jeté trop de balles à l’intérieur par manque de lucidité ou par précipitation », convient JD Jackson.Un programme jouable à venir ?Sur le papier, il l’est si on considère que l’équipe montre des signes de meilleure santé. Kazan n’est pas forcément LE match capital de cette fin de première phase d’Eurocup. Il faudra surtout penser à dominer Banvit la semaine d’après. Quant à la Pro A, la réception d’un ASVEL pas folichon et qu’il pourrait rejoindre au classement en cas de succès, et le déplacement chez la lanterne rouge vichyssoise, doivent permettre au MSB de confirmer le mieux actuel.Toulon, samedi. Le MSB a hissé la défense pour remporter un succès salvateur contre le HTV.Raphaël CAILLAUD

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.