Play-offs : Les joueurs du MSB assurent l’essentiel

0 21.11.2011 09:37

Le Mans (76)Paris (62)Ça aurait pu mal tourner. Ça aurait pu être mieux. A l’arrivée, le MSB a assuré l’essentiel hier soir en faisant respecter la hiérarchie pré-établie, chez lui, face à un Paris-Levallois qui n’a pas su surfer sur les hésitations mancelles en première période.Déjà, il aura fallu presque 5 bonnes minutes à la défense mancelle pour prendre la mesure d’une attaque adverse partie tambour-battant (4 premiers shoots réussis). Heureusement, la vista de Diot (5 pds en 7’) équilibrait les débats et permettait de profiter des nombreux cadeaux parisiens (6 balles perdues). Mais le souci à la mène allait vite devenir d’actualité pour le MSB.Un, parce que le premier relais de Zack Wright n’était guère convaincant et permettait au PL de recoller (+2 : 20-18 à la 10’). Deux, parce qu’Antoine Diot, sur un contre-pied, se reblessait au dos, assez pour ne plus réapparaître sur le parquet, trop pour être très incertain pour le match retour vendredi dans la capitale.Les hommes de Jean-Marc Dupraz, jouant crânement leur chance, prenaient alors les commandes. Vassallo, jusque là un peu trop « perso », sortait la gâchette (7 pts de rang). Paris se régalait sur le jeu rapide en contre-attaque, profitant des errances offensives du Mans. Car, à part Batista dans la raquette, la réussite fuyait pour le moins les locaux (39 % de réussite aux tirs). Wright, toujours transparent (-4 d’évaluation et aucune passe décisive à la mi-temps) laissait même régulièrement la mène à Spencer.Un 14-0 salvateurLe discours vraisemblablement musclé de JD Jackson faisait son effet dès le retour des vestiaires. Comme il l’avait été dans les deux confrontations de saison régulière, JP Batista était le fer de lance à l’intérieur (22 pts et 7 rbds au final). Marc Salyers retrouvant de l’allant (9 pts dans le 3e quart-temps) et Wright enfin de retour aux affaires (5 pts, 5 rbds, 2 pds et 2 inter en 10’), le MSB allait prendre la mesure de son rival.A la faveur d’un 14-0, l’écart était fait (+ 10 : 56-46 à la 30’). Jamais Paris-Levallois n’arrivera à le combler dans l’ultime acte, les relais intérieurs manceaux, à commencer par un très bon Thierry Rupert en sortie de banc, faisant le boulot au rebond notamment (16 pts sur deuxième chance contre 2 pour le PL).Fort de ce succès, le MSB peut voir venir un match retour où il serait bon de finir le travail et de montrer qu’il n’a pas terminé pour rien meilleur bilan à l’extérieur pendant la saison régulière (11v, 4d). Histoire de ne pas prolonger un quart qui pourrait devenir vite problématique, surtout en cas d’absence prolongée d’Antoine Diot (contracture lombaire).Raphaël CAILLAUD

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.