Petit Le Mans à Road Atlanta :une plongée dans un autre monde

0 21.11.2011 09:43

Le départ de la 12e édition de Petit Le Mans, à Road Atlanta, s’est parfaitement déroulé et dès les premiers tours, le chassé-croisé entre les Peugeot et Audi officielles a fait rage.L’équipe française OAK Racing, bientôt installée au Mans, a découvert avec plaisir le circuit de Road Atlanta, unique en son genre. François Sicard (team manager) : « Pour l’équipe, c’est un dépaysement complet. On est venus pour apprendre et en effet, on a beaucoup à apprendre… Une seule ombre au tableau : les classements ne reflètent pas nos performances. Il y a un vrai décalage. Nous sommes engagés en LMP2, mais nous ne courons pas sous le même règlement que les équipes de l’American Le Mans Series. Nous suivons le règlement ACO Le Mans, ici comme en Europe, car nous participons à l’Intercontinental Le Mans Cup. Petit Le Mans est pour nous la deuxième manche de cette série. Le règlement ACO est plus restrictif au niveau des brides, de l’aileron arrière, de l’autonomie, du poids. Cela donne de gros écarts de performances au sein d’une même catégorie. Ce qui est ne va pas sans une petite frustration pour l’équipe de course comme pour le constructeur que nous sommes. Et bien sûr pour les pilotes. Mais c’est une épreuve magnifique et nous sommes là pour nous battre. La course sera longue et nous avons déjà prouvé que nous savions gérer les situations difficiles, manager les pilotes, et que notre voiture était fiable ! » Propriétaire de l’écurie et pilote, Jacques Nicolet a pris un bon départ samedi au volant de sa Pescarolo LMP2 avant d’être relayé par Frédéric Da Rocha.« On a été parfaitement bien accueillis, tant par les organisateurs que par le public qui est à la fois chaleureux et connaisseur, et par les autres concurrents. Comme l’équipe Highcroft qui est venue nous proposer son aide spontanément. Je crois que c’est une bonne illustration de l’état d’esprit de la course ici. Il y a de la rivalité sur la piste, mais cela ne se ressent pas dans le paddock. Le fait de ne pas être enfermé dans des box comme en Europe doit jouer. Mais c’est avant tout une question de mentalité ! Cela donne envie de revenir, même s’il va être difficile de jouer aux avant-postes, avec le règlement ILMC. » Le OAK Racing devrait participer aux 12 Heures de Sebring en mars 2011.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.