Petit Le Mans à Road Atlanta : les anciens élèves de La Filière ont bien grandi

0 21.11.2011 10:35

Pagenaud, Tréluyer, Montagny. Tous les trois ont fréquenté les bancs de La Filière, au Mans, avant de devenir des pilotes de très haut niveau et de représenter les plus grandes marques en endurance.Une course longue de dix heures sur le circuit vallonné et sinueux de Road Atlanta durant laquelle Simon Pagenaud et ses équipiers, David Brabham et Marino Franchitti, joueront le titre. Grâce aux excellents résultats obtenus précédemment face à la concurrence, l’équipage de l’ARX-01c alignée par l’écurie Highcroft Racing dispose d’une avance de seize points en tête du classement général sur la Porsche RS Spyder de Klaus Graff. Le Poitevin Pagenaud et ses équipiers disposent néanmoins d’un avantage mathématique qui leur permet d’envisager ce dernier rendez-vous avec une certaine sérénité. Couvrir 70 % de la distance dans la catégorie LMP2 leur suffira en effet pour devenir les champions ALMS 2010.Pour autant, concentration et vigilance seront de mise durant cette course particulièrement éprouvante qui comptera 45 voitures au départ. De son côté Benoît Tréluyer (natif d’Alençon), nouveau venu chez Audi et 2e des 24 Heures, jouera la victoire au général au volant de sa R15, principale adversaire de la Peugeot 908 de Franck Montagny, fidèle pilote de la marque et déjà vainqueur à Petit Le Mans en 2009.Simon Pagenaud (Highcroft) : « La mission qui nous attend samedi s’annonce passionnante. Nous allons disputer une course difficile, mais nous savons que, si nous préservons la voiture, le titre de champion sera pour nous. Il faut néanmoins rappeler qu’avant d’en arriver là, nous avons vécu un championnat très disputé. Nous disposons d’une avance de seize points chèrement acquise et nous devrons toutefois couvrir 70 % de la distance pour être définitivement champions. Ce sera l’objectif principal, mais nous souhaitons également finir la saison en beauté avec une victoire. Je suis impatient de prendre le départ et de voir ce plateau qui regroupera 45 voitures, plusieurs constructeurs dont Peugeot et Audi et des écuries de différents pays. Cela va être un événement fantastique pour les fans ».Benoît Tréluyer (Audi) : « Quel plaisir de retrouver l’Audi R15 ! J’ai évidemment adoré les 24 Heures, mais, ici, on roule avec beaucoup plus d’appui et il faut être à bloc tout le temps. On a vraiment l’impression d’exploiter l’auto à 100 %. De plus, quel circuit ! Je n’avais jamais roulé sur cette piste de Road Atlanta, et je suis conquis. Avant d’arriver, je m’étais un peu préparé sur un simulateur – c’est une manière pour moi d’avoir un premier aperçu des lieux - mais j’étais loin de penser que c’est aussi fantastique. Quel pied ! C’est un circuit comme on n’en fait plus. Pas trop de zones de dégagement, des dénivelés, il est tout sauf aseptiser. C’est un vrai circuit à l’ancienne. Le but est de gagner la course. Si nous sommes sur la plus haute marche du podium samedi soir, cela voudra aussi dire que nous avons battu les Peugeot 908. Cela va être difficile mais nous allons nous battre bec et ongles.Les deux jours d’essais – ou plutôt le jour d’essais puisque de fortes averses ont gâché une journée complète –, nous ont permis de prendre nos marques et d’effectuer des travaux de réglages. Pour moi qui ne connaissais pas le circuit, c’était important d’effectuer ce roulage. Idem pour Marcel (Fässler) qui avait déjà roulé ici mais en GT2 seulement. Reste André (Lotterer) qui avait une course le week-end dernier et qui n’a pas pu participer à ces essais. Il a découvert la piste mercredi pour les essais libres… »Franck Montagny (Peugeot) : « Je veux épingler au moins une victoire avec la 908 cette année ! Il faut que je me dépêche car il ne reste que deux courses avec Zhuhai (Chine) au mois de novembre ! Il est vrai que j’aimerais que ce soit à Petit Le Mans dans cette ambiance si particulière. C’est très atypique et cela me correspond bien ! La course va être serrée, je m’attends à encore plus de baston. Face à la jeunesse de l’Audi R15, tandis que la nôtre a quatre ans ! Les écarts vont être serrés. La leur a six mois… Je pense aussi que le circuit est plus en faveur d’Audi. On a un bon moteur et un bon châssis dans le rapide, mais quand ça tourne un peu, la R15 est là. »

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.