Pénurie d’essence en Sarthe : « On pète les plombs ! »

0 17.11.2011 17:55

Malgré le déblocage du dépôt pétrolier du Mans, mercredi, la situation dans les stations service sarthoises était toujours tendue, ce matin. Pour les automobilistes, qui continuent à chercher le précieux liquide de station en station, mais également pour les pompistes.Ce matin, l’employée d’une station du Mans était d’ailleurs visiblement à bout : « Franchement, on pète les plombs ! Les gens font n’importe quoi… Une dame vient de faire 25 kilomètres pour mettre 10 euros d’essence, alors que d’autres sont à sec et ont vraiment besoin de carburant… C’est ce genre de personnes qui créent la pénurie ».Confrontée depuis quelques jours à un flot incessant d’automobilistes, l’employée confiait même : « je fermerais bien la station, même avec du carburant, tellement ça devient n’importe quoi ». D’autres, à sec, avaient dû s’y résoudre. Comme à Sablé-sur-Sarthe, où les cuves des trois stations service de la commune étaient vides. Et puis, certaines ne répondaient même plus au téléphone…

Pourtant, dans beaucoup de stations, on espérait voir arriver des camions citernes… Mais sans savoir quand. « C’est toujours difficile d’avoir des infos précises », reconnaissait Francis Pousse, président régional de la branche distribution de carburant du Conseil National des Professionnels de l’Automobile et par ailleurs gérant d’une station ESSO à Arnage.« D’autant que Total (dont dépend le dépôt de carburant du Mans, NDLR) a fixé quatre niveaux de priorité pour la livraison. Le premier consiste à approvisionner les stations sur les autoroutes et le deuxième, les points de vente de leur enseigne. » Pour les deux suivants, c’est plus flou. « Total nous dit qu’il y a un niveau lié à une éventuelle réquisition, qui retarderait le ravitaillement des autres enseignes… Mais la préfecture nous certifie qu’il n’y a pas de réquisition prévue pour le moment ».Seule certitude : « les délais de livraison peuvent aller de 7 à 15 jours. Et ce matin, je pense que c’était surtout du fioul qui sortait du dépôt », détaillait Francis Pousse.Mathieu Gruel

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.