Pascal Lelarge, un préfet qui aime l’Ouest

0 21.11.2011 10:32

« C’était dans les années 60-70, dans une ferme à Parigné-le-Pôlin. Je sais évidemment que le milieu rural a bien changé depuis ». Il reste que Pascal Lelarge connaît bien et apprécie l’Ouest. « C’est d’ailleurs gratifiant de travailler dans des territoires avec lesquelles on a de l’empathie ».Il a été reçu par François Fillon mardi dernier. Pression supplémentaire ? « Lorsque vous êtes préfet, vous êtes sous pression et vous vous employez à faire votre travail le mieux possible. Elle est donc là a fortiori dans le département du Premier ministre ».Rechercher le consensusParmi les grands dossiers à venir, figure évidemment la mise en œuvre de la réforme territoriale et la carte de l’intercommunalité. « Mon rôle sera de faire que le timing soit respecté et que l’exercice soit cohérent à l’échelle départementale. En tous les cas, je ne suis pas là pour décider à la place des élus. Mais la loi s’applique à tous, au préfet et aux élus ».Au printemps, la commission départementale de coopération intercommunale (CDCI), composée d’élus, devrait être constituée et le préfet souhaite « que l’on parvienne à ce moment-là avec la CDCI à une vision partagée. De toute façon, nous n’arriverons à rien de bon sans consensus. Il s’agit de bien se comprendre, de ne pas confondre vitesse et précipitation. Avec la réforme, il s’agit de rationaliser, toiletter ce millefeuille et de rendre des services d’une façon plus efficace pour les populations. Ce n’est pas seulement faire évoluer les communautés de communes, on doit aussi se pencher sur l’ensemble des syndicats intercommunaux ».En quittant l’Yonne, dont un tiers du département n’est pas en intercommunalité, il s’installe en Sarthe où l’intercommunalité se pratique sur plus de 98 % du territoire. « C’est un département qui semble dans une dynamique positive », confie le nouveau préfet quand on l’interroge sur le sujet.Son programme est chargé. Il a déjà rencontré le maire du Mans, hier, et le président du conseil général, il se rend dès aujourd’hui au MMArena, avant de recevoir le trésorier-payeur général, le président du tribunal de grande instance et le procureur de la République. Il doit également rencontrer le président de l’ACO dans la journée.Serge DANILO

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.