Paris-Brest-Paris : ils sont venus ont vu et ont vaincu l’épreuve

0 17.11.2011 17:56

Plusieurs cyclistes du club de Tennie ont disputé la mythique épreuve. Arrivés jeudi, Jean-Yves Turcant et Jean-Luc Jardin racontent cette première expérience, partagée entre douleur et fierté d’aller au bout.Le vélo, ce n’est pas toujours une partie de plaisir ! ». Jean-Luc Jardin use de l’euphémisme en connaissance de cause. Avec Jean-Yves Turcant et trois autres licenciés du club CCV de Tennie, le maire de Neuvillallais récupère à peine des 1 230 km du Paris-Brest-Paris accomplis en quatre jours et moins de quatre-vingt-dix heures.Les membres du club de la Vègre s’étaient lancé ce défi. Six néophytes de l’épreuve, mais cyclistes accomplis, forts d’un programme d’entraînement impeccable. Seul l’un d’eux, malade en début de parcours, a renoncé à l’épopée. Les autres en sont revenus. Epuisés, mais glorieux du périple accompli, parfois en serrant les dents sur le retour.Dans quatre ans, qui sait ?« Avec le recul, je pense que j’aurais dû mettre moins de temps ». Jean-Yves, malgré une feuille de route flatteuse arrêtée à 88 h et 44 minutes, revit son parcours. « Comme d’autres, j’ai été malade au départ, au point de ne pouvoir avaler que des aliments liquides pendant les deux premiers jours. Mais c’est surtout l’inexpérience qui coûte du temps aux étapes. On pense qu’en dix minutes on va pouvoir se restaurer et récupérer, en réalité, on fait la queue avec les autres et on perd 45 minutes qu’il faut ensuite rattraper pour rester dans les temps ».Le plus dur ? « La nuit ! Tu ne vois rien donc tu fatigues, tu n’as pas l’impression d’avancer. Parfois tu es seul, parfois tu retrouves du monde. Le jeu consistait à rejoindre un groupe bien éclairé pour en profiter. Car ma petite loupiote était bien trop faible. On en voyait qui titubaient de fatigue. Pendant ces quatre jours, je pense avoir dormi six heures ».Frédérique BRÉHAUTPlus d’informations dans « Le Maine Libre dimanche »

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.