Nouveaux records pour Manet et Derain en enchères à Londres

0 21.11.2011 09:39

Le tableau "Autoportrait à la palette" (1878) d'Edouard Manet a été vendu près de 27 millions d'euros mardi à Londres, établissant le nouveau record pour une oeuvre du peintre vendue en enchères, a indiqué la maison Sotheby's."C'est un record pour un Manet", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la maison d'enchères après le coup de marteau qui a attribué à un enchérisseur présent dans la salle l'un des deux autoportraits jamais réalisés par le peintre.Le tableau était estimé entre 20 et 30 millions de livres (24 à 36 millions d'euros). Son nouvel acquéreur devra débourser 22,4 millions de livres, y compris la prime de l'acheteur.Le précédent record pour un Manet datait de novembre 1989 lorsque "La rue Mosnier aux drapeaux" (1878) avait atteint 26,4 millions de dollars (16,4 millions de livres) lors d'une vente chez Christie's à New York.L'un des autres trésors mis en vente mardi soir par Sotheby's, "Arbres à Collioure" d'André Derain, a également battu un nouveau record pour l'artiste en enchères ainsi qu'un record pour une peinture fauve en enchères.Estimé entre 9 et 14 millions de livres, il a trouvé preneur auprès d'un acheteur anonyme enchérissant par téléphone à 16,3 millions de livres (19,5 millions d'euros), a précisé une porte-parole de la maison d'enchères."C'est un record avec une marge assez importante" par rapport au précédent, a ajouté la porte-parole de la maison d'enchères dont le catalogue pour la vente d'art impressionniste et d'art moderne de mardi comprend 51 lots, pour une estimation totale comprise entre 101 et 148 millions de livres.La toile "Barques au port de Collioure" (1905) détenait depuis novembre 2009 le record pour un Derain en enchères, après avoir atteint 14 millions de dollars (8,6 millions de livres) chez Sotheby's à New York."Arbres à Collioure" faisait partie de la collection de 140 oeuvres du grand marchand d'art Ambroise Vollard dont une partie devait être vendue mardi à Londres et le reste par Sotheby's à Paris le 29 juin.La collection avait été enfermée dans le coffre d'une banque après le décès de Vollard en 1939 par l'un de ses collaborateurs, mort ensuite en déportation. Ouvert 40 ans plus tard, le coffre a révélé des trésors oubliés.Pas de record en revanche pour "Odalisques jouant aux dames" (1928) de Henri Matisse, l'un des autres joyaux de la vente de mardi. Estimé entre 10 et 15 millions de livres, il a été vendu 11,80 millions de livres (14,14 millions d'euros).Mais le peintre est néanmoins parvenu à décrocher un record pour l'un de ses dessins en enchères avec "Etude pour un +nu rose+" (1935), qui a été vendu 5,86 millions de livres (7,03 millions d'euros). L'estimation pré-vente tablait sur 1,5 à 2,5 millions de livres.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.