Neige et froid: un décès, des coupures d'électricité et des accidents mineurs samedi

0 21.11.2011 10:05

Le décès d'une femme sans-abri à Marseille à cause du froid a endeuillé la journée de samedi où la neige et le verglas ont provoqué des milliers de coupures d'électricité et des dizaines d'accidents de circulation mais sans gravité.Âgée d'une quarantaine d'années, la "première victime de l'hiver" a été retrouvée dans un hall d'immeuble du centre-ville par une habitante, a annoncé dans l'après-midi le Samu social, qui ne la connaissait pas."Les températures passeront en dessous de zéro" dans la nuit de samedi à dimanche, a rappelé Météo France peu après avoir levé en fin de journée la vigilance orange sur l'ensemble du pays avec le Cantal, dernier département concerné par le dispositif et où près de 20 cm de neige sont tombés.Samedi, le front pluvio-neigeux s'est étiré du Sud-Ouest vers l'Est en direction du sud de l'Alsace en passant par le nord de Rhône-Alpes et devait durer au moins "tout le week-end", selon les prévisionnistes.Avant le Cantal, Météo France avait levé à la mi-journée la vigilance orange pour le Lot et l'Aveyron, après la Haute-Vienne, la Corrèze, la Creuse, la Charente, la Dordogne et la Vienne.Les garagistes ont du mal à faire face aux demandes de pneus "neige", même en Auvergne, siège de Michelin qui admet des "retards" en raison du boom des demandes à travers l'Europe.En Rhône-Alpes, une dizaine d'accidents de la circulation liés à la neige et "sans gravité" ont eu lieu en Haute-Savoie.A Lyon, la préfecture du Rhône, qui a déclenché vendredi le niveau deux du plan grand froid, a réquisitionné un gymnase pour accueillir une centaine de sans-abri.Dans le grand Sud-Ouest, 525 poids lourds, interdits de circuler sur plusieurs axes de la région, ont été stockés sur une dizaine d'aires.En Dordogne où les gendarmes ont comptabilisé une douzaine de sorties de route, 9.000 foyers ont été privés d'électricité, précise ERDF dans un communiqué, dont plus de la moitié a été réalimentée au cours de la matinée. Environ 2.000 foyers restaient samedi soir toujours sans électricité.De cinq à dix cm de neige sont tombés la nuit dernière en Corrèze où, entre vendredi 22H00 et samedi 11H00, les gendarmes ont comptabilisé une cinquantaine de sorties de route ou véhicules immobilisés et deux accidents corporels très légers.Dans le Cantal, la circulation restait samedi soir "délicate" sur le réseau national comme secondaire, selon les gendarmes, en précisant qu'elle s'opérait sur l'A75, dans l'est du département, sur une seule voie dans les deux sens.De 05H30 à 12H30, la circulation des poids lourds a été aussi interdite sur la N122 dans le secteur du Lioran, entre Murat et Vic-sur-Cère où près d'une vingtaine de camions ont été garés sur une aire de stockage.Dans l'Est où de nombreuses régions étaient couvertes de neige samedi, le verglas a entraîné quelques accidents matériels également "sans gravité", selon le Centre régional d'information routière de Metz. En Haute-Saône, la neige a empêché les transports en commun de circuler à Vesoul et le col de Bussang, au sud du massif des Vosges, a été fermé aux camions.Dans le Nord et en Picardie, plus concernés par les chutes de neige, aucun incident n'a été recensé tandis qu'en Champagne-Ardenne, la neige était attendue samedi soir.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.