Natation: retour en force de Bousquet

0 21.11.2011 10:06

Frédérick Bousquet, qui n'avait plus participé à une compétition depuis trois mois suite à une suspension, a fait un retour en force en s'imposant sur sa distance fétiche, le 50 m nage libre, 2e performance mondiale à la clé (20.89), vendredi lors des Championnats de France (petit bassin) à Chartres.Alors que nombreux sont ceux venus honorer le rendez-vous chartrais par respect pour le règlement de la Fédération française, Bousquet, lui, est l'un des rares à s'être montré impatient d'y participer.Depuis sa victoire en finale des Championnats d'Europe sur 50 m libre le 15 août, Bousquet n'avait plus pris part à une compétition.La faute à une suspension de deux mois pour avoir été contrôlé positif à l'heptaminol, un stimulant contenu dans une crème qu'il a utilisée en juin pour soigner une crise hémorroïdaire.Habitué ces deux dernières années à enchaîner les compétitions en début de saison jusqu'à enquiller parfois 40 courses, le Marseillais a dû prendre cette fois son mal en patience.Et c'est avec un large sourire qu'il a remporté sa première course de la saison dans un bon chrono, devant son coéquipier de club Fabien Gilot (21.35) et le tenant du titre Amaury Leveaux (21.65)."Il y avait plusieurs choses importantes ce soir: gagner ou être présent sur le podium et réaliser une belle +perf+. Les deux sont au rendez-vous donc ça me satisfait", a souligné le sprinteur de 29 ans, qui ne s'est pas emballé pour le chrono.Bousquet est à 9/100e du meilleur temps de l'année, réalisé dès septembre par le champion du monde (grand bassin), le Brésilien Cesar Cielo, son partenaire d'entraînement à Auburn (Etats-Unis).Bousquet et Cielo auront l'occasion de se mesurer très bientôt, lors des Mondiaux en petit bassin à Dubaï (15-19 décembre).Gilot, lui, a aimé son chrono alors que fin août il a souffert d'une fracture de l'apophyse qui l'a retardé sérieusement dans sa préparation."Il y a encore un peu de boulot mais c'est pas mal. On va essayer de continuer et surtout de faire monter crescendo", a expliqué le médaillé de bronze européen, qui doit encore aligner 3 courses.Egalement satisfait, Leveaux, vice-champion olympique de la distance, a apprécié cette sensation d'avancer qui lui tardait de retrouver après avoir raté les Euros-2010 l'été dernier.Cette première journée a en revanche été difficile pour le champion olympique du 100 m libre, Alain Bernard, qui s'est fait sortir en séries du 50 m libre (9e temps, 22.43) pour s'être relâché en fin de course.Le triple médaillé des JO-2008 s'est remotivé pour s'imposer lors de la petite finale (21.62)."Je suis déçu que ce soit une finale B parce que j'aurais pu me fritter avec les autres ce soir", a dit l'Antibois qui tentera de se racheter sur le 100 m libre dimanche.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.