Natation: la France en tête de classement, une apothéose pour une fin historique

0 21.11.2011 09:46

Frédérick Bousquet, sacré sur 50 m libre puis avec le relais 4x100 m 4 nages dimanche à Budapest, a permis à la France de remporter 21 médailles, moisson historique qui place les Bleus en tête du classement des Championnats d'Europe de natation par pays pour la première fois de son histoire.Dans le détail, la France a obtenu 21 médailles, avec 8 titres -tous chez les messieurs-, 7 médailles d'argent et 6 médailles de bronze.Réunis sur le podium pour recevoir le trophée de pays vainqueur du tableau des médailles, les Bleus entonnent spontanément la Marseillaise. Un cri du coeur pour les Bleus qui ont éclaboussé toute la semaine le bassin de l'Ile Marguerite.Cette ultime journée a été la journée bleue mais aussi la journée "Bousquet".Déjà médaillé d'argent sur 50 m papillon, le vice-champion du monde a remporté son premier grand titre en étant le maître du 50 m libre. Le Suédois Stefan Nystrand n'a pu suivre cet aller simple du compagnon de Laure Manaudou qui succède à Alain Bernard. Le Marseillais Fabien Gilot non plus. Mais ce dernier s'offre quand même sa première médaille internationale, en bronze.Et pour conclure cette semaine hongroise, Bousquet et Gilot se sont joints à Camille Lacourt et Hugues Duboscq pour remporter le relais 4x100 m 4 nages.Lacourt aura donc été la révélation de cette semaine sur les bords d'un Danube, de plus en plus bleu au fur et à mesure de la semaine. Le "beau gosse" marseillais, 25 ans, est reparti avec trois titres, sur 50 m et 100 m dos et cet ultime relais.Il a également battu le seul record d'Europe de ces Championnats (52.11 sur 100 m dos) -le premier de l'ère post-combinaison- et amélioré 4 records de France sur un total de 9.Mais les Bleus ont brillé partout.On peut citer Alain Bernard, rageur en finale du 100 m libre pour la défense pas vraiment évidente d'un titre après son échec avec le relais 4x100 m libre.Yannick Agnel qui, à 18 ans a montré son potentiel en remportant le 400 m libre. Le Niçois n'a pu tenter sa chance sa chance sur 200 m libre mais ce n'est que partie remise.Le 200 m libre est d'ailleurs la seule distance du libre qui a échappé aux Bleus, vainqueurs de toutes les autres (50 m, 100 m, 400 m, 800 m et 1500 m libre).Chez les dames, mention spéciale à Ophélie Cyrielle-Etienne, qui a remporté 3 médailles sur 4 pour les filles, avec l'argent sur 400 m libre, 800 m libre et avec le relais 4x200 m libre.Sur cette dernière journée, les Hongrois se sont offert un beau feu d'artifice également, à l'image de Laszlo Cesh qui a réussi le doublé 200-400 m 4 nages ou encore de Katinka Hosszu, victorieuse de trois titres, dont deux individuels (200 m papillon et 200 m 4 nages).La Russie aurait pu devancer provisoirement la France au tableau des médailles (avant le relais 4x100 m 4 nages masculin) mais son relais 4x100 4 nages féminin a été disqualifié après avoir touché le mur en première position. Avec cette médaille d'or envolée, les Russes ont laissé filer les Français.Enfin, à deux ans des jeux Olympiques de Londres, la Grande-Bretagne a posé ses jalons, avec 6 titres et une troisième place au classement des médailles.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.