N’Doye et Kahudi… Des ailiers tout-terrain

0 18.11.2011 09:44

Charles Kahudi« Un physique hors norme »« On est content qu’il reçoive cette forme de récompense avec sa convocation dans la pré-liste des Bleus. Un peu comme Solo Diabaté (Roanne), ils ont joué à Dijon sans être utilisé ou saisir vraiment leur chance. Et cette saison, ils ont su élever leur niveau de jeu. Il a douté un peu en début d’année. JD l’utilisait avant tout dans le domaine défensif. On a essayé également de le rendre plus régulier désormais dans l’apport offensif. Il est beaucoup plus dangereux à 3 pts désormais et sa lecture du jeu de percussion est plus fiable. Maintenant, il faut entretenir tout ça. Il a encore une marge de progression importante. Il a pour lui également son physique extraordinaire, hors norme. Du coup, il est très présent au rebond et c’est un très gros stoppeur. Sinon, lui aussi est très facile à vivre et c’est un gros bosseur, très sérieux. Il n’est pas rare de le voir venir 2 ou 3 fois par semaine en plus des séances prévues ».« Un luxe d’avoir Charles et Maleye »« C’était le back up de Maleye en début de saison mais quand celui-ci s’est blessé, il a su passer un cap, progresser et saisir sa chance. Il a mieux perçu les attentes de JD. Quand Maleye est revenu, on n’a pas voulu casser sa belle dynamique en le sortant du 5 de départ. Les deux l’ont très bien compris. D’ailleurs, on peut toujours compter sur au moins l’un des deux pour briller à chaque match. Charles l’a fait contre Paris-Levallois, Maleye contre Roanne. C’est un sacré luxe ».Maleye N’Doye« De l’ombre à la lumière »« Il est toujours présent dans les moments importants. Contre Roanne, il a fait des matches 1 et 3 exceptionnels. En défense, il peut être énorme. Cette saison, il a stoppé Vassallo, Ricardo Greer, tous les gros postes 3 de Pro A. Il aime bien laisser le match venir à lui et parfois, on le pousse à prendre encore plus de responsabilités. C’est un très bon finisseur, il sait « punir » l’équipe adverse quand il le faut. Le meilleur compliment c’était de Marc (Salyers) contre Roanne. Il a reconnu que c’était normal que Maleye prenne les shoots tellement il était chaud ce soir-là. Il passe de l’ombre des séquences défensives à la lumière en phase offensive. Et il assume très bien son rôle ».« Très précieux dans le groupe »« Il a beaucoup travaillé pour revenir au niveau qui était le sien après sa blessure au coude. Il trépignait beaucoup pendant sa convalescence et il s’est obligé à un travail individuel supplémentaire. Il tempère le groupe. Il ne dit jamais un mot plus haut que l’autre mais quand il parle, ce n’est pas pour ne rien dire. En plus, il apporte une vraie joie dans le groupe, avec un humour particulier. Il est très facile à vivre. En début d’année, il était très précieux pour nous car, par son passé ici, il avait très bien enregistré notre façon de faire et il était un relais pour les nouveaux ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.