MSB : Banvit et la qualification en Eurocoupe

0 21.11.2011 09:55

Quelque peu rasséréné après sa victoire contre Villeurbanne en championnat le MSB enchaîne, demain soir, à Antarès, avec l’Eurocoupe et la venue d’un certain Banvit. Un match qui sent déjà la qualification.Banvit 4e ! Entre le club turc et Le Mans c’est tout sauf une histoire d’amour car pour la quatrième fois consécutive, en trois mois, les deux clubs se retrouvent confrontés en match officiel ! D’abord éliminé par Le Mans pour le compte des barrages de l’Euroleague à l’automne dernier (2/0 pour le MSB) Banvit a pris sa revanche le mois dernier dans le cadre de la poule A de l’Eurocoupe et, du coup, se retrouve à égalité de points avec son homologue sarthois à deux matches de la fin ! Et comme le MSB s’est incliné au match aller (78-70) de nouvelle défaite il n’est pas permis sous peine d’être éliminé sur le champ puisque Banvit aura également le goal-average en cas d’égalité au soir du dernier match, le 21 décembre à Oldenburg. En cas de victoire demain soir, mais avec moins de huit points, il faudra sans doute attendre la dernière journée pour connaître l’identité de celui qui accompagnera Kazan au tour suivant puisqu’après son carton à Antarès l’équipe russe confirme son statut de favori.Vainqueur d’Efes PilsenLe MSB qui était mieux inspiré devant Villeurbanne, privé de de ses meilleurs joueurs, connaît parfaitement les enjeux de ce match auquel les deux grands absents de l’aller, Antonio Greaves et Alain Koffi, prendront part avec le couteau entre les dents. Outre sa victoire contre les Allemands d’Oldenburg, mardi dernier, Banvit a surtout très fort samedi en venant à bout d’Efes Pilsen Istanbul (pensionnaire de l’Euroligue) en championnat de Turquie. 3e dans la hiérarchie nationale Banvit s’est appuyé sur Williams (18 points) et Golubovic (10 points, 7 rebonds) pour réaliser cet exploit car même si la division turque est moins dense que la ProA elle recèle encore quelques bonnes équipes.Banvit : 4. Edge, 5. Yildirim, 6 Ermis, 7 Akpinar, 8 Davis, 10 Turna, 13 Simmons, 17 Cinko, 21 Golubovic, 22 Graves, 41 Pacun, 52 Williams. Entraîneur : Ene Orhun.Pellin : « Le plus important »Associé à Antoine Diot au poste de meneur de jeu l’ancien choralien Marc-Antoine Pellin attend avec une certaine impatience la venue de Banv it à Antarès : « C’est un tournant et le vainqueur aura toutes ses chances de passer au prochain tour. C’est donc le match plus important du tour et il ne faut pas le rater. Et cette fois, nous serons au grand complet ». Voire même un peu plus puisque le MSB a enregistré l’arrivée du Grec Kakiousis. « Il ouvre la raquette », constate Marco Pellin.Bruno Palmet

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.