MSB : Alain Koffi tire la jambe

0 21.11.2011 09:32

« C’est un sale coup ». Non pas que le choc reçu par Alain Koffi ait été volontaire de la part du joueur de Göttingen mais comme l’expliquait, hier, le président Christophe Le Bouille, « il s’agit d’un coup dur pour le joueur et l’équipe qui souffrent déjà de l’absence de Charles Kahudi ». Ce dernier, blessé à l’épaule et dont le début de saison est marqué par les pépins physiques, ne sait d’ailleurs toujours pas quand il sera apte à reprendre ! « Avec deux joueurs en moins on s’est retrouvés à jouer à sept contre douze face à Göttingen et, forcément, le physique a fait la différence. Alors qu’on mène tout le match… Dans la mesure où la poule promet d’être serrée on a peut-être perdu en Allemagne un joker ! »« Priorité au championnat »La mine triste et les jambes lourdes le MSB a repris hier la route en direction de Roanne, via Paris, où le championnat de France reprend ses droits demain soir (match avancé). « C’est notre priorité », répète le président, « mais si on peut exister sur les deux tableaux… » Après le doublé Gravelines-Poitiers et une adresse retrouvée à mi-distance tous les espoirs sont en effet permis alors que sonne la fin de la phase aller. « Les As ? C’est bien d’y être. On a encore une chance d’y aller, à condition de gagner à Roanne et que l’ASVEL s’incline chez elle contre Chalon. Dans notre cas, avec déjà deux matches à jouer par semaine, je ne suis pas certain qu’il s’agisse d’un cadeau. Comme à Göttingen, c’est le genre de truc qui peut laisser des traces dans les organismes. Disons qu’une victoire à Roanne me plairait beaucoup, pour le reste… ». Conscient que l’équilibre retrouvé au sein du collectif est encore fragile Christophe Le Bouille admet qu’en rééditant des matches comme à Gravelines ou à Göttingen le MSB peut franchir un cap. « A condition aussi de récupérer au plus vite nos blessés afin de ne pas solliciter un peu plus les autres. » La jambe raide et le regard inquiet Alain Koffi n’a pas poursuivi, hier, le voyage avec les siens en direction de Roanne, afin de passer au plus vite des examens de contrôle au Mans. « D’abord située au niveau de la tête du péroné la douleur est maintenant diffuse. J’ai du mal à plier la jambe… » Puisse la faute bénigne commise par le défenseur allemand sur le panier en mouvement d’Alain Koffi (2+1) - le premier du MSB après seulement 1’26 de jeu - ne pas avoir trop de conséquences pour la suite car derrière la montagne roannaise il y a l’Aris Salonique au menu.Bruno PALMET

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.