Mondial de handball: les Experts font un retour triomphal sur le sol français

0 21.11.2011 13:54

Les handballeurs de l'équipe de France sont rentrés lundi sur le sol français auréolés d'un quatrième titre mondial décroché la veille en Suède et salués par leurs supporteurs et le Président de la République avant de faire la tournée des médias nationaux.Après une nuit de fête très courte, voire blanche, dans une boîte de nuit privatisée de Malmö, les Français ont découvert avec stupeur l'accueil qui les attendait à l'aéroport de Roissy.Près de deux cents supporteurs avaient patienté pour accueillir leurs héros en début d'après-midi, malgré une heure de retard, "pour leur dire merci et les féliciter", explique Jean-Pierre Gogneau, 59 ans: "Tout ce qu'ils font pour le sport français, c'est incroyable"."Chaque année, il y a un peu plus de monde ! Il faut qu'on continue à gagner", plaisantait le gardien de but Thierry Omeyer (34 ans) qui n'avait pas connu tel accueil pour ses titres précédents de champion du monde 2001 et 2009, champion olympique 2008 et champion d'Europe 2010."On s'attendait à un bel accueil, mais pas comme ça, s'exclamait Xavier Barachet (22 ans). On a n'a pas eu une minute de sommeil. La journée va être dure mais on va assumer !"Le temps de se frayer un passage, de signer quelques autographes, de répondre aux questions des journalistes venus en nombre et les "Experts" se sont engouffrés dans un bus avec escorte policière. Direction: l'Elysée.Là, Nicolas Sarkozy a reçu brièvement, en compagnie de la ministre des Sports Chantal Jouanno, les 17 champions du monde et l'encadrement."Il nous a dit qu'il était fier de ce que nous avons réalisé, qu'on a gagné quatre fois d'affilée (JO-2008, Mondial-2009, Euro-2010, Mondial-2011) donc que l'on faisait partie des plus grands. Et que le plus dur c'était de rester au top", a raconté Nikola Karabatic, le meilleur joueur du tournoi, à la sortie de la réception.Après un détour par leur hôtel où ils ont quitté leur costume pour une tenue plus courante, les joueurs français ont rejoint --en retard-- le magasin de leur équipementier sur les Champs-Elysées où plus d'un millier de supporteurs avaient bravé la froidure (-2°C) pour acclamer leurs idoles."Et un, et deux et trois et quatre étoiles !" ont scandé les supporters en référence aux quatre étoiles qui frappent le maillot bleu, symboles des quatre titres mondiaux remportés (1995, 2001, 2009, 2011) avant d'entonner La Marseillaise.Enormément sollicités par les journalistes sur place, les joueurs français, qui regrettent souvent la faible médiatisation de leur sport, se sont ensuite dispersés vers les différentes chaînes de télévision et radio pour assurer la promotion de leur titre et du handball."Si on nous déroule le tapis rouge, c'est qu'on le mérite un peu", souriait Didier Dinart."Tous les ans, après chaque titre, on dit que le hand va décoller, c'est ce qu'on veut, mais bon on verra bien", remarquait Luc Abalo."On n'est pas les plus malheureux en termes d'exposition médiatique. Pour la finale, on a fait six millions de spectateurs sur France 2 et plus de deux millions sur Canal+, a relevé le président de la Fédération (FFHB) Joël Delplanque. Maintenant, il nous faut que cette exposition soit plus permanente".

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.