Marie-France Pisier retrouvée morte dans sa maison du sud de la France

0 21.11.2011 09:36

L'actrice Marie-France Pisier, 66 ans, a été retrouvée morte dans la nuit de samedi à dimanche dans la piscine de sa résidence secondaire à Saint-Cyr-sur-Mer (Var), les circonstances de son décès étant toujours indéterminées.Une autopsie aura lieu à Marseille, à une date qui n'a pas encore été fixée, a annoncé le parquet à Toulon qui a ouvert une enquête pour "recherche des causes de la mort" et précisé qu'il ne s'agissait pas "d'une enquête criminelle".Le corps de Marie-France Pisier a été découvert "vers 04H00" par son mari, Thierry Funck-Brentano, 63 ans, directeur des ressources humaines et de la communication du groupe Lagardère, selon une source proche du dossier.Des travaux étaient en cours aux abords de la piscine de la résidence secondaire de l'actrice, qui est domiciliée à Paris.Les premiers éléments de l'enquête n'ont pas laissé apparaître un état dépressif chez l'actrice, qui "avait des projets professionnels et avait confirmé sa présence à l'hommage qui sera rendu à Jean-Paul Belmondo, en mai au Festival de Cannes", a dit une source proche de l'enquête.Comme toujours dans le cadre d'une recherche de la cause de la mort, "des investigations médico-légales sont en cours" telles que des analyses toxicologiques, alcoolémies, prise de médicaments..., a précisé le parquet à Toulon.La mort de Marie-France Pisier, actrice au regard clair et teinté d'ironie et à la voix si singulière, a "surpris tout le monde", a déclaré le journaliste Vincent Perrot, l'un des derniers à l'avoir interviewée il y a quelque semaines chez elle, dans le cadre d'un documentaire sur Jean-Paul Belmondo."Ca fait partie de ces nouvelles dont on ne peut pas se douter surtout quand on a croisé quelqu'un quelques semaines précédemment en super forme (...) Elle était belle, resplendissante, extrêmement cultivée, très maline, taquine, pleine d'humour", a-t-il déclaré dimanche sur RTL.Le metteur en scène et réalisateur Robert Hossein, avec lequel l'actrice a notamment fait ses débuts au cinéma, s'est déclaré "très touché" par le décès de son "amie dans la vie", et l'actrice Kristin Scott Thomas "très, très choquée".Le président Nicolas Sarkozy a rendu hommage à l'actrice en la décrivant comme "la suprême élégance qui naît de la plus parfaite simplicité"."En nous quittant brutalement, Marie-France Pisier nous rejoue +L'amour en fuite+ et, pas plus qu'Antoine Doinel, les Français ne s'en consoleront", écrit-il dans un communiqué.Le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand et Gilles Jacob, le président du Festival de Cannes, ont déploré chacun la perte d'une "comédienne rare"."La manière inimitable dont elle usait de sa voix pour paraphraser le chic snob de la parisienne comme dans son célèbre "foutaises!" chez Techiné ou pour s'identifier à Madame Verdurin chez Ruiz, restera dans les annales du cinéma français", a dit ce dernier.Marie-France Pisier avait commencé sa carrière d'actrice en 1961, repérée par François Truffaut pour donner la réplique à Jean-Pierre Léaud alias Antoine Doinel dans "Antoine et Colette".Elle s'est illustrée dans les univers oniriques de Robbe-Grillet, Luis Buñuel, Jacques Rivette, mais également dans plusieurs succès populaires comme dans "L"as des as" en 1982 aux côtés de Jean-Paul Belmondo.Elle a obtenu deux fois le César du Meilleur second rôle, pour "Cousin, cousine" de Jean-Charles Tacchella et "Barocco" d'André Téchiné en 1976 et 1977.Marie-France Pisier était la soeur de l'universitaire et romancière, Evelyne Pisier -première épouse de Bernard Kouchner et mère de trois de ses enfants- et du mathématicien, Gilles Pisier.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.