Mamadou Doumbia : « J’ai honte quand je vais chez le boulanger… »

0 17.11.2011 16:29

Surtout pas langue de bois, Mamadou Doumbia était certainement l’interlocuteur idéal en ces temps plutôt troubles et agités. Le défenseur ivoirien s’est affirmé en vrai « chef de meute ».« Le Maine Libre » : Une surprise, cette période difficile ?Mamadou Doumbia : Pas trop. On était un peu prévenus, on savait qu’avec un effectif aussi jeune, on vivrait des bons et des mauvais moments. Disons aussi qu’il faut passer parfois par le dur pour devenir plus fort.Les joueurs se sont réunis cette semaine ?C’était important de se parler, de dire les choses en face. Il faut que les jeunes comprennent que la qualité ne suffit pas en L2, il faut aussi se bouger, mettre de l’engagement, tout donner. Il faut en rajouter un peu plus afin que le copain soit moins dans la difficulté. Entre joueurs, c’est parfois plus facile de se mettre les points sur les « i ». Mais attention, il n’y a pas de scission. On sait bien que l’on n’est rien sans le coach, que l’inverse est aussi vrai. Alors, il faut lutter et se battre.Votre expérience d’Istres vous a servi ?C’était un peu différent. Istres avait peu de moyens. On ne nous attendait pas comme Le Mans avec son nouveau stade et de réelles ambitions. On partait en se disant que rester en L2 ce serait déjà bien.Là c’est différent ?Oui. On ne peut dire tout de suite qu’on va jouer le maintien. Ce serait déjà prouver qu’on lâche, qu’on est résigné. Non quand on voit nos matches, on se dit qu’on n’est pas loin des équipes de tête. Mais on ne peut accepter aucune faiblesse.Le coach Arnaud Cormier est décidé à réduire le groupe et à écarter les moins concernés ?C’est au vestiaire de faire la police. À nous, avec Fred Thomas, de faire comprendre que toute attitude un peu laxiste ne peut être tolérée. Ceux qui ne vont pas dans ce sens finiront par s’éliminer naturellement. Tout le monde est dans le même bateau. Personnellement, je ne suis pas non plus très satisfait de mes prestations depuis quelques matches. Et cette rencontre de Reims chez le leader ?Peu importe que Reims soit premier. On doit aller là-bas pour réaliser le meilleur match dont on est capable. À Istres, il a bien redressé la tête. Cette situation ne peut que durer. Quand je vais chez le boulanger ou à la Poste, j’ai honte que l’on soit dans les derniers.Propos recueillis par Christian LOUIS

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.