Luc Alphand forfait au Mans

0 21.11.2011 09:46

Luc Alphand ne participera aux prochaines 24 Heures en tant que pilote, comme l’annonce « Le Maine Libre » dans son édition de samedi.Après le retrait de Courage, la probable disparation de Pescarolo, l’absence cette année du team Epsilon, « Luc Alphand Aventures » est la seule équipe à porter les couleurs de la Sarthe au plus haut niveau de l’endurance mondiale où la crise est passée pas là. « Mais nos deux voitures seront sur la ligne de départ des 24 Heures », assure Philippe Poincloux, le patron de l’équipe. « Nous sommes à Spa pour préparer cette course dans laquelle nous espérons obtenir un bon résultat et pourquoi décrocher la victoire. L’équipe a besoin de travailler ensemble. » Dans la grisaille des Ardennes, la C6.R du team « Luc Alphand Aventures » est pilotée par Stéphan Gregoire, Julien Jousse et le Gentleman Driver David Hart. « Il fait partie des pilotes susceptibles de compléter l’équipe au Mans, comme Policand, Zollinger et Iannetta avec lesquels nous ferons des essais sur le Bugatti la semaine prochaine. »« Je n’ai plus de joker »Dans la mesure où Goueslard, Maassen, Grégoire et Jousse ont déjà été retenus, ils sont donc quatre prétendants pour deux places. « Oui, il reste deux baquets à pourvoir », confirme Philippe Poincloux, « car Luc Alphand ne pilotera pas au Mans. Il sera présent en tant que team manager mais pas comme pilote car il n’est pas encore totalement remis physiquement de son accident de moto. Il va beaucoup mieux mais tout n’est pas encore suffisamment consolidé. » Victime en juin 2009 d’une terrible chute à moto survenue lors d’une compétition qu’il disputait dans le Puy-de-Dôme, Luc Alphand fait aujourd’hui figure de miraculé - et il en a bien conscience. « Je n’ai plus de joker », confirme l’intéressé. Touché à la colonne cervico-thoracique, avec de multiples lésions vertébrales, l’ancien champion de ski avait dû subir une lourde intervention chirurgicale. « J’ai évité la chaise roulante et il est hors de question que je prenne le moindre risque. J’ai consulté le professeur Gérard Saillant la semaine passée et je dois repasser une IRM dans les jours qui viennent. » La porte n’est pas totalement fermée mais la carrière de Luc Alphand en sport automobile et de son écurie est plus qu’en suspens. « Peut-être que Luc pourra rouler en Chine lors de la course de l’Asian », reprend Philippe Poincloux, « mais pour 2011, il est encore trop tôt pour dire quelque chose ».Bruno PALMET

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.